Le déménagement du pont des Grandes-Fourches, qui fait l’objet de pourparlers depuis plusieurs mois, pourrait être annoncé au début de l’année 2018.

Pont des Grandes-Fourches : une annonce dès le début 2018

Les pourparlers entourant le déplacement du pont des Grandes-Fourches au centre-ville de Sherbrooke ont progressé à un point tel qu’une annonce officielle est maintenant envisagée au début de l’année 2018, ont indiqué séparément jeudi le ministre Luc Fortin et le maire de Sherbrooke, Steve Lussier.

En entrevue sur les ondes du 107,7 FM, le maire Lussier a indiqué que le dossier de la relocalisation du pont des Grandes-Fourches avait « beaucoup progressé » au cours des dernières semaines, au point où il est maintenant prévu d’effectuer une annonce dès le début de l’année 2018.

« Ça s’en vient bientôt! Au mois de janvier vous allez m’entendre parler de ce pont-là. On est encore en pourparlers, mais les discussions ont grandement avancé. On devrait être bon, en janvier ou février au maximum, d’annoncer ça », a souligné le maire Lussier, jeudi matin, au micro du 107,7.

Quelques instants plus tard, lors d’un point de presse portant sur son bilan des six derniers mois (voir écran suivant), le député de Sherbrooke, Luc Fortin, a confirmé les propos du maire en évoquant lui aussi une annonce « rapide ».

Luc Fortin

M. Fortin a confirmé avoir reçu la nouvelle analyse demandée plus tôt cette année par l’ancien maire Bernard Sévigny et que cette analyse fait présentement l’objet de pourparlers qui avancent à grands pas entre le ministère des Transports du Québec et la Ville de Sherbrooke.

« Nous avons convenu avec mon collègue des Transports d’accélérer la négociation avec la Ville de Sherbrooke afin de mettre en place un comité de travail pour conclure cette entente, a déclaré le député et ministre de la Famille, Luc Fortin. J’ai informé le maire de cette volonté dès cette semaine. On pense avoir une piste d’atterrissage assez rapide dans ce dossier-là… Je pense moi aussi, comme le maire, que nous allons en arriver à une entente très rapide dans ce dossier », a ajouté M. Fortin.

Le projet consiste à profiter des travaux de remplacement du pont des Grandes-Fourches pour le déplacer vers l’ouest, près de la rue Wellington Nord, et à réaménager l’approche à partir de la rue Terrill. 

M. Fortin n’a pas voulu dévoiler le montant que le ministère des Transports serait appelé à contribuer en vertu de la nouvelle analyse. « Nous sommes prêts à faire notre part, notre juste part, a-t-il réitéré.