Jesse Mc Neil

Plusieurs candidatures conservatrices à prévoir dans Compton-Stanstead

Plusieurs candidats potentiels songeraient à briguer l’investiture du Parti conservateur dans Compton-Stanstead. Parmi eux, Jesse Mc Neil, un ancien entrepreneur de la région et militaire chez les Fusiliers, est intéressé à se joindre à l’équipe d’Andrew Scheer.

« La politique est un très bon moyen d’appuyer les besoins des citoyens, un peu comme l’armée, décrit M. Mc Neil. Là, je me lance là-dedans », affirme celui qui en est à sa toute première expérience politique.

Pourquoi les conservateurs? « J’ai amorcé mon processus de politicien à l’automne dernier. À cause de mes fonctions militaires, en janvier, j’ai rencontré Jacqueline Belleau [NDLR l’attachée politique de Marie-Claude Bibeau, ministre libérale et députée de Compton-Stanstead] qui m’a invité à une rencontre avec Mme Bibeau. J’ai eu deux rencontres avec elles pour me rendre compte que j’étais complètement incompatible avec leur approche. Certaines choses peuvent être intéressantes, mais j’ai décroché rapidement », explique-t-il, analysant que, selon lui, les libéraux aiment gérer les provinces. « Ils ont tendance à donner le poisson plutôt qu’enseigner à pêcher », image le fédéraliste qui termine la récolte de ses 25 appuis. 

M. Mc Neil prévoit rencontrer le chef du Parti conservateur Andrew Scheer lundi, alors que celui-ci sera du côté de la circonscription de Sherbrooke afin d’y présenter son candidat. « Comme aspirant, c’est plus difficile, comme candidat ce sera facile. J’y travaille, je crois qu’il aura quelques minutes à me consacrer, c’est un homme très généreux de son temps », décrit l’aspirant candidat.

Peu importe qui se présentera dans Compton-Stanstead, affronter la ministre Bibeau pourrait être un grand défi. « Ce ne sera pas un comté gratuit. Elle a beaucoup d’appuis et une équipe extraordinaire. Le souci, c’est qu’il n’y a que des paroles. À ce que je sache, il ne s’est rien passé avec l’aéroport, le train, on n’en entend jamais parler. Elle m’a elle-même dit qu’elle n’y croyait pas », dit M. Mc Neil. 

Selon les rumeurs, Patricia Morrissette et Estéban Méndez seraient également dans la course à l’investiture. La Tribune n’a toutefois pas réussi à confirmer ces informations.