Luc Fortin appuiera le projet de Centre de jour au centre-ville s’il est réélu.

Luc Fortin promet le Centre de jour

Si les libéraux sont élus, Luc Fortin, candidat dans Sherbrooke, s’est engagé à obtenir les sommes nécessaires afin de construire le Centre de jour au centre-ville de Sherbrooke, ainsi que 20 logements sociaux qui seraient situés au-dessus de cet établissement, un projet de « 3 ou 4 millions de dollars, dont 50 % de l’immobilisation serait financée par le gouvernement », selon M. Fortin.

« On a rencontré plusieurs intervenants au cours des dernières années, notamment l’Association des locataires. Il y a un projet prisé pour eux, la construction d’un Centre de jour pour les personnes itinérantes et pour les personnes qui sont en situation de vulnérabilité qui vivent ici, au centre-ville. Au-dessus de ce centre de jour, il y aurait 20 logements sociaux pour les familles nombreuses », a expliqué le ministre de la Famille sortant lors d’une conférence de presse, vendredi avant-midi.

« On a analysé cette proposition de M. Couture [NDLR Le porte-parole de l’Association des locataires de Sherbrooke], a-t-il poursuivi. On sait qu’il y a eu des essais par le passé. On sent que nous sommes sur la bonne voie pour la revitalisation du centre-ville, que le projet prend son envol, donc c’est important qu’on puisse s’assurer du fonctionnement d’un Centre de jour ici, au centre-ville. »

Ces logements sociaux seraient principalement faits pour les familles nombreuses. « Oui, il y a un besoin pour les logements sociaux, mais particulièrement pour les familles nombreuses. À chaque fois que je fais la campagne de jouets des pompiers, on le réalise. Parfois, sept ou huit personnes vivent dans un quatre et demi, il y a des lits dans le salon, les enfants couchent les uns à côté des autres. On se doit de répondre à ce besoin », a analysé le député sortant de Sherbrooke. 

Pour M. Fortin, pas question d’embourgeoiser le centre-ville. « Ce qu’on souhaite, c’est que la revitalisation du centre-ville de Sherbrooke se fasse pour tous les Sherbrookois et Sherbrookoises, peu importe leur condition socio-économique », a-t-il résumé.

Du mouvement au centre-ville

M. Fortin a rappelé que le gouvernement s’est impliqué dans la revitalisation du centre-ville. « On a pris des engagements, mais on a posé des gestes également dans le cadre du dernier mandat pour revitaliser le centre-ville de Sherbrooke. Je pense au 26 millions que je suis allé chercher pour le pont des Grandes-Fourches, aux quatre millions pour la salle de diffusion jeunesse. En terme d’infrastructure, le gouvernement est là. »