La Tribune
La présidente du Conseil du trésor du Québec, Sonia LeBel a mal pris que des représentantes syndicales lui reprochent son manque de disponibilité pour négocier avec les éducatrices en garderie.
La présidente du Conseil du trésor du Québec, Sonia LeBel a mal pris que des représentantes syndicales lui reprochent son manque de disponibilité pour négocier avec les éducatrices en garderie.

LeBel aux éducatrices: «Pour l’instant, je fais un monologue»

Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
En cette deuxième de six journées de grève tournante des éducatrices en garderie du Québec, la présidente du Conseil du trésor a tenu à mettre les points sur les i et les barres sur les t : «Si on veut avancer dans une discussion, on appelle ça une conversation. Mais pour l’instant, je fais un monologue. Donc j’aimerais ça qu’elles viennent s’asseoir avec moi.»