Seule la construction d’un immeuble de 116 logements sociaux accessibles et abordables sera soumise à la consultation écrite, ainsi que la possibilité d’y établir les bureaux du Parallèle de l’habitation sociale.
Seule la construction d’un immeuble de 116 logements sociaux accessibles et abordables sera soumise à la consultation écrite, ainsi que la possibilité d’y établir les bureaux du Parallèle de l’habitation sociale.

Le projet Galt Ouest soumis à une consultation écrite

Le changement de zonage nécessaire à l’implantation de 116 logements et des bureaux du Parallèle de l’habitation sociale dans l’édifice à construire sur la rue Galt Ouest, entre les rues Belvédère et Alexandre, doit être soumis à une consultation publique. Faute de pouvoir organiser une consultation dans sa forme traditionnelle, la Ville opte pour une consultation écrite.

La consultation écrite, permise dans des situations urgentes et exceptionnelles, remplacera non seulement la consultation publique, mais également le processus de signature de registre et le processus référendaire.

« En théorie, les consultations publiques sont toutes annulées sauf quand il est question de santé publique. Comme c’est une population vulnérable qui verrait son accession à la propriété retardée, nous avons jugé qu’il s’agissait d’une question de santé publique. Pour aller de l’avant avec une telle procédure, il faut qu’au moins les deux tiers du conseil approuvent la démarche », a expliqué le président du comité consultatif d’urbanisme, Vincent Boutin.

Rappelons que le Parallèle de l’habitation sociale compte construire 116 logements sociaux accessibles et abordables à côté du parc Alfred-Élie-Dufresne pour remplacer les huit bâtiments démolis en bordure de la rue Galt Ouest. Le nouvel immeuble de six étages portera le nom de Suzanne Thériault. Le changement de zonage porte sur le nombre de logements et sur l’usage des bureaux.

La greffière Line Chabot a expliqué qu’un avis public sera publié 15 jours avant le début de la consultation écrite. Les citoyens désirant s’exprimer auront ensuite 15 jours pour acheminer leurs commentaires, leur approbation ou leur opposition. « Ce sera déposé dans un prochain conseil quand vous adopterez un second projet de règlement. Ça remplace toute la procédure habituelle de tenue de registre et de référendum » a mentionné Mme Chabot aux élus.

Les élus permettront donc, ou pas, au projet de procéder sur la foi des commentaires reçus.

« Ce serait intéressant de faire une capsule vidéo qui reprend les grandes lignes de ce projet pour que la population puisse en prendre connaissance et augmenter la participation. Ça nous permettra de savoir s’il y a des choses qu’on n’avait pas vues » a proposé Vincent Boutin.

La conseillère du district des Nations, Chantal L’Espérance, a précisé que la soirée d’information qui porte sur l’ensemble du réaménagement de la rue Galt Ouest n’est pas annulée et qu’elle est simplement reportée à une date ultérieure.

Paul Gingues a ajouté que la consultation écrite ne portera pas sur l’élargissement de la rue Galt Ouest, mais bien uniquement sur le projet d’immeuble du Parallèle de l’habitation sociale. « À la suite de la diffusion d’images de la rue Galt, nous avons eu des commentaires des commerçants qui ne se sentaient pas consultés en amont. »

Rappelons que le début des travaux pour la construction de l’édifice Suzanne-Thériault est prévu vers la fin de l’été.