Steve Lussier

Le maire Lussier ne donnera pas la réplique au livre de Bernard Sévigny

Ceux qui pensaient voir l’actuel maire de Sherbrooke réagir aux propos de son prédécesseur, Bernard Sévigny, dans un livre encore tout chaud devront se raviser.

Steve Lussier n’a pas l’intention de commenter les déclarations parues dans le bouquin intitulé L’aquarium municipal.

À LIRE AUSSI: Sévigny explique son mutisme de presque deux ans

Selon l’attaché de presse de M. Lussier, Sylvain Vessiot, le maire n’a pas eu le temps de le lire non. M. Vessiot ne pouvait pas dire si son patron prendra le temps de le parcourir. 

Mardi, Bernard Sévigny, qui a été maire de Sherbrooke de 2009 à 2017, a brisé un silence de près de deux ans à la suite de sa défaite aux dernières élections municipales. 

Sans le nommer, Bernard Sévigny pointe le maire de Sherbrooke dans son ouvrage, en abordant que  l’élection de Steve Lussier avait pu se réaliser même s’il ne possédait aucune expérience de l’appareil municipal.

M. Sévigny a aussi déploré le « peu de profondeur » de ses adversaires ainsi que leur manque de connaissance des rouages de la politique municipale. Il se demande si on devrait obliger les aspirants maires à avoir occupé un siège de conseiller avant de se présenter.

Jointe à ce sujet, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a souhaité ne pas commenter.

Selon Patrick Lemieux, conseiller aux communications et aux relations médias de l’UMQ, le président de l’organisme,  Alexandre Cusson, n’a pas encore eu le temps de lire le livre de plus de 500 pages.

Le maire de Drummondville va probablement le lire, note M. Lemieux.

Ce dernier fait remarquer que Bernard Sévigny fait l’objet d’un reportage dans le magazine URBA publié ce mois-ci par l’UMQ. L’article aborde les «dimensions variées de la vie municipale et de la gouvernance municipale».

M. Sévigny a été président de l’UMQ de 2016 à 2017.