M. Bérubé sera remplacé temporairement par la députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier.

Le leader parlementaire Pascal Bérubé absent six semaines

QUÉBEC - L’opposition péquiste sera privée pour un temps d’un de ses poids lourds, Pascal Bérubé, obligé de prolonger sa convalescence pendant plusieurs semaines, en raison d’une vilaine blessure à la cheville.

Le leader parlementaire de l’opposition officielle et député de Matane-Matapédia a glissé sur une plaque de glace il y a deux semaines, s’infligeant une fracture à une cheville nécessitant une intervention chirurgicale suivie d’une longue convalescence.

Il sera donc absent de l’Assemblée nationale pendant au moins six semaines, au moment même où la cadence des travaux parlementaires s’intensifie, à l’approche de la période électorale.

M. Bérubé prévoit revenir au parlement le lundi 28 mai, donc à temps pour diriger les travaux parlementaires de l’opposition officielle dans le dernier droit de la session intensive, qui prendra fin le 15 juin.

Lors d’une brève entrevue téléphonique, lundi, il a dit qu’en raison de la nature particulière de ses responsabilités de leader, devant sans cesse se lever et s’asseoir dans l’espace exigu du Salon bleu, il lui était impossible d’exercer ses fonctions dans les circonstances actuelles.

Il dit avoir déjà hâte de reprendre du service et promet de suivre à distance les travaux parlementaires, tout en effectuant son travail de député.

Plusieurs projets de loi importants déposés par le gouvernement seront étudiés et analysés par les parlementaires au cours des deux prochains mois.

M. Bérubé sera remplacé temporairement par la députée d’Hochelaga-Maisonneuve et leader adjointe, Carole Poirier, qui sera secondée par le député de Terrebonne, Mathieu Traversy.