L’entente entre la Ville de Sherbrooke et le syndicat des pompiers pour le renouvellement de la convention collective a été confirmée lundi soir, octroyant des augmentations salariales aux employés municipaux de 2 % pour 2019 et 2020.

Julien Lachance déplore l’entente avec les pompiers

L’entente entre la Ville de Sherbrooke et le syndicat des pompiers pour le renouvellement de la convention collective a été confirmée lundi soir, octroyant des augmentations salariales aux employés municipaux de 2 % pour 2019 et 2020. Les pompiers recevront une augmentation entre 2 et 2,5 % pour 2021, 2022 et 2025 si l’indice des prix à la consommation excède 2 %, et de 2,5 % pour les années 2023 et 2024. Julien Lachance s’est montré inquiet des hausses de salaire consenties.

Parmi les autres modifications à la convention, notons le pourcentage des vacances pour le personnel temporaire qui a été ajusté. La comptabilisation des absences et du temps supplémentaire a aussi été modifiée pour s’arrimer à l’horaire de travail.

À lire aussi: Les pompiers entérinent l’entente avec la Ville

Il s’agit de la première entente de l’actuelle ronde de négociation, alors que la convention collective des employés d’Hydro-Sherbrooke venait également à échéance le 31 décembre 2018. Les conventions de tous les autres employés municipaux prennent fin le 31 décembre 2019.

Si la plupart des élus ont salué la nouvelle entente, le conseiller Julien Lachance a inscrit sa dissidence. Ce n’est pas la première fois qu’il déplore les hausses de salaire des employés municipaux.

« À la Ville, les salaires sont les dépenses les plus importantes dans notre budget de fonctionnement. Les employés du municipal sont mieux payés que ceux du provincial. Nous avons de bons employés et ils doivent être bien rémunérés, mais il y a quelques années, il y avait une préoccupation au provincial par rapport aux salaires dans les villes. Une nouvelle loi est passée et j’avais l’impression que ça ralentirait la tendance. Là, je ne vois pas ce qui ralentit. »

M. Lachance s’est interrogé à savoir si le sujet était abordé à l’UMQ. Le maire Steve Lussier a confirmé que oui sans préciser davantage. Il se disait heureux de la conclusion des négociations. jonathan custeau

Julien Lachance