Edwin Moreno

Investiture libérale dans Sherbrooke : Brière et Moreno sur les rangs

Au moins deux candidats ont l’intention de briguer l’investiture du Parti libéral du Canada (PLC) dans Sherbrooke en vue des élections fédérales de l’automne. Il s’agit de la notaire Élisabeth Brière et de l’ancien président de la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie Edwin Moreno.

Les deux aspirants ont confirmé à La Tribune leur intention de se présenter à l’assemblée d’investiture dont la date et le lieu doivent être annoncés au cours des prochains jours.

Le nom d’Élisabeth Brière circule depuis déjà un certain temps parmi les militants libéraux. C’était le cas en 2015 en vue des élections générales qui ont porté au pouvoir les libéraux de Justin Trudeau. Quatre ans plus tard, elle se dit maintenant prête à faire le saut.

Élisabeth Brière (troisième à gauche)

« Quand je pèse le pour et le contre, par rapport à ma carrière, je sens que je suis prête à relever ce défi-là, dit-elle. Mes enfants sont grands maintenant. On en a beaucoup parlé ensemble. On en est venu à la conclusion qu’on est prêt à relever le défi. »

Si elle obtient l’investiture, Mme Brière entend faire campagne sur la nécessité que Sherbrooke soit représentée au sein d’un parti qui peut former le gouvernement.

« Ça fait plusieurs années qu’on a des députés qui sont dans l’opposition. Il faut que ça change, dit-elle. Ça permettrait sûrement, économiquement parlant, d’avoir de belles opportunités... »  

La circonscription de Sherbrooke est représentée aux Communes depuis 2011 par le néodémocrate Pierre-Luc Dusseault.

De la base

Quant à Edwin Moreno, il s’agit d’une deuxième tentative à titre d’aspirant candidat du PLC dans Sherbrooke. En 2014, il avait dû s’avouer vaincu face à Tom Allen. 

« Cette fois, je pense que j’ai de meilleures chances de l’emporter, dit-il. Cela fait des années que je m’implique au sein du parti et dans ma communauté. Je suis le seul aspirant candidat de tous les partis qui vient de la base et du milieu communautaire. Je suis le mieux placé pour défendre les intérêts du monde ordinaire. »

Le président de l’Association libérale de Sherbrooke, Henri Mbatika, a indiqué que son organisation n’attend plus que le feu vert des hautes instances du PLC pour annoncer la tenue de l’investiture.

« Nous avions un certain nombre de conditions à remplir auprès du parti pour pouvoir demander la tenue d’une assemblée d’investiture et c’est maintenant fait », a indiqué M. Mbatika, qui souhaite obtenir le feu vert au cours des prochains jours.

« J’espère qu’on va pouvoir tenir notre assemblée au plus tard à la mi-juin, a-t-il dit. Sinon, on va être en retard pour mettre en marche la machine en vue des élections prévues en octobre », a-t-il ajouté.