Guy Ouellette: des manoeuvres en lien avec une nomination ?

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) soupçonne le député Guy Ouellette d'avoir été mêlé à un complot impliquant le vol de documents d'enquête criminelle sur des dirigeants libéraux et leur coulage stratégique dans les médias pour « influencer ou négocier une nomination ou en faire le commerce », selon des documents rendus publics hier.

Impossible pour l'instant de comprendre le rôle exact attribué par les enquêteurs au député libéral dans cette affaire, si ce n'est que, selon leurs prétentions, il « obtient ou tente d'obtenir des informations auprès de policiers ou de membres de l'UPAC afin de les transmettre aux médias ».

Or, « il est dans l'intérêt du public de protéger les enquêtes et les procédures judiciaires », lit-on dans les documents. Les enquêteurs savent que des gens ont dérobé des documents, mais « l'étendue du vol » est inconnue.

Lire la suite de l'article sur lapresse.ca