Encore des pancartes électorales dans le paysage

Plus de trois semaines après le scrutin municipal, des pancartes électorales sont toujours visibles dans le paysage sherbrookois.

La date limite pour les retirer avait été fixée au 20 novembre, rappelle-t-on à la Ville de Sherbrooke.

Les candidats avaient donc 15 jours pour agir. Quelques jours avant l’échéance, ceux-ci avaient été avisés par courriel par la directrice d’élection Me Line Chabot que la date limite arrivait.

Les citoyens peuvent communiquer avec la Ville pour signaler la présence de pancartes via l’adresse election2017@sherbrooke.ca.

Les candidats fautifs seront alors avertis qu’ils ont cinq jours pour s’exécuter. Sinon, des employés de la Ville seront chargés de les retirer et la facture sera expédiée au candidat dont le visage était encore accroché à un poteau.

Habituellement, les gens obtempèrent rapidement, ajoute-t-on du côté de la Ville de Sherbrooke.