Doug Ford veut devenir chef des conservateurs ontariens

TORONTO — Une foule enthousiaste a accueilli Doug Ford lors de son premier rassemblement de campagne dans la course à la succession de Patrick Brown à la tête du Parti progressiste-conservateur de l'Ontario.

M. Ford a énuméré son programme électoral, promettant à ses partisans qu'il refusera d'imposer une taxe sur le carbone, tentera d'attirer plus d'entreprises dans sa province et garder les taxes basses.

Il les a exhortés à adhérer au parti, avant la tenue du scrutin, qui doit avoir lieu au début de mars.

L'ancien candidat malheureux à la mairie de Toronto et frère du controversé Rob, décédé d'un cancer en 2016, a dit qu'il comptait visiter toutes les circonscriptions de la province afin de rassembler ses troupes.

Le Parti progressiste-conservateur doit se choisir un nouveau chef à la suite du départ inattendu de Patrick Brown, qui a démissionné après avoir été accusé d'inconduite sexuelle par deux femmes.

Les allégations n'ont pas été vérifiées par La Presse canadienne.