Plus de 4600 Canadiens ont perdu la vie au cours de la bataille de l'Atlantique : des membres de la Marine canadienne, des membres de la marine marchande et des aviateurs dont le rôle était d'escorter les convois transportant des approvisionnements à l'Angleterre et, plus tard, à l'Europe.

Des Canadiens commémorent la longue et pénible bataille de l'Atlantique

OTTAWA — Plusieurs Canadiens ont commémoré dimanche la bataille de l'Atlantique, l'une des plus longues et sombres de la Deuxième Guerre mondiale.

Cette bataille a couvert la totalité du conflit, de septembre 1939 à 1945. Au cours de cette lutte titanesque, le Canada et ses alliés ont disputé le contrôle de l'Atlantique nord aux sous-marins, aux avions et aux navires nazis.

Plus de 4600 Canadiens ont perdu la vie au cours de cette longue bataille : des membres de la Marine canadienne, des membres de la marine marchande et des aviateurs dont le rôle était d'escorter les convois transportant des approvisionnements à l'Angleterre et, plus tard, à l'Europe.

Plusieurs centaines de personnes ont assisté à une cérémonie qui s'est déroulée dimanche matin au Monument commémoratif de guerre du Canada, à Ottawa. La cloche d'un navire a retenti afin de rappeler le sacrifice de tous ces Canadiens.

Le capitaine à la retraite Paul Bender, âgé de 91 ans, a servi dans la marine marchande pendant le conflit. Il a notamment contribué à la décision du Canada de désigner les navires de guerre qui ont coulé et où il y a eu perte de vie comme des «sépultures de guerre marines».

Selon l'ancien officier, des cérémonies comme celle qui s'est déroulée à Ottawa sont nécessaires pour se souvenir de la bataille de l'Atlantique et du sacrifice des Canadiens.