Le candidat à la mairie Denis Pellerin s’est excusé deux fois plutôt qu’une, lundi soir, lui qui avait traité de «soumises» trois candidates du Renouveau sherbrookois, dont Danielle Berthold, lors d’un débat durant la campagne électorale. Mme Berthold a accepté ses excuses et lui a même serré la main, après la séance du conseil. «Merci de vous être excusé, lui a-t-elle dit, et soyez assuré que le mise en demeure tombera.»

Danielle Berthold quitte le Renouveau sherbrookois

La conseillère élue sous la bannière du Renouveau sherbrookois a créé toute une surprise, lundi soir, en annonçant qu’elle siégerait désormais comme indépendante, pour aller dans le sens du verdict électoral des Sherbrookois.

« C’est une décision émotive mais réfléchie, a dit Danielle Berthold. Les élections ont eu lieu le 5 novembre et en date du jeudi 9 novembre, après avoir fait le tour de certains citoyens, de gens qui m’ont élue dans mon premier mandat et de mes mentors, j’avais pesé le pour et le contre et j’avais pris ma décision. »

Rappelons que Mme Berthold et Vincent Boutin ont été les seuls élus à résister au vent qui a tassé le parti ainsi que son chef, le maire défait Bernard Sévigny.

Le Renouveau sherbrookois n’a pas encore fait son post-mortem de ce qui s’est passé.

M. Sévigny n’a pas non plus fait part de ses intentions.

Boutin reste

« On verra au cours des prochains jours ce qu’ils feront, mais moi ma réflexion m’amène ailleurs, continue Mme Berthold. Je pense qu’en étant au comité exécutif, c’est important d’être neutre versus les décisions qu’il y aura à prendre pour la Ville de Sherbrooke. Non pas qu’avec le parti il y avait une ligne de parti — on s’est battu pendant quatre ans pour dire qu’il n’y en avait pas et c’était vrai. Mais par équité avec mes collègues de travail, pour prendre des décisions au comité exécutif, je me sentais plus à l’aise d’être indépendante. »

Pour sa part, le conseiller Vincent Boutin a précisé qu’il prenait note de la décision des électeurs sherbrookois mais qu’il resterait membre du Renouveau sherbrookois. « Notre formation politique a mis de l’avant des propositions pour améliorer la qualité de vie des Sherbrookois. Je pense qu’il y a de bonnes choses là qu’il faut mettre de l’avant. Je tiens à rappeler que notre vision a rallié une bonne partie de la population et je vous demande d’en prendre acte », a-t-il défendu en assurant qu’il allait collaborer sans compromission.

Quant à l’avenir du Renouveau sherbrookois, il a dit : « Nous allons prendre les prochaines semaines pour faire le bilan de ce qui s’est passé et réfléchir. Nous avons quatre ans pour rebâtir ce parti, pour nous renouveler et pour prouver notre pertinence.

Titulaires des principaux comités

Pierre Avard 
RÉCUP Estrie,
Régie de récupération de l’Estrie

Évelyne Beaudin
Comité du développement social et communautaire

Nicole Bergeron
Comité consultatif agricole

Danielle Berthold
Corporation de revalorisation du site de la mine d’Ascot,
animation centre-ville de Sherbrooke

Vincent Boutin
Comité consultatif d’urbanisme et comité de démolition

Claude Charron
Corporation de développement de l’aéroport de Sherbroooke

Rémi Demers
Commerce Sherbrooke et Office municipal d’habitation de Sherbrooke

Marc Denault
Société de transport de Sherbrooke

Chantal L’Espérance
Comité de retraite des employées et employés de la Ville de Sherbrooke
comité retraite des policiers et policières de la Ville de Sherbrooke
comité de gestion des assurances collectives, comité tags et graffitis

Paul Gingues
Comité de la culture
comité des arts visuels

Annie Godbout
Destination Sherbrooke
comité des relations interculturelles et de la diversité

Karine Godbout
Comité de l’environnement

Julien Lachance
Conseil de direction d’Hydro-Sherbrooke

Steve Lussier
Sherbrooke ville en santé
vice-présidence Valoris,
Régie intermunicipale du centre de valorisation des matières résiduelles du Haut-Saint-François et de Sherbrooke

Pierre Tremblay
Comité du sport et du plein air
comité du fonds de legs des Jeux du Canada 2013 et Excellence sportive de Sherbrooke