L’ancien conseiller Bruno Vachon poursuit sa réflexion quant à une éventuelle candidature pour la Coalition avenir Québec.

CAQ: pas encore de décision pour Vachon

L’ex-conseiller municipal Bruno Vachon poursuit sa réflexion à savoir s’il sautera dans l’arène aux prochaines élections provinciales. Si son nom circule pour une candidature sous la bannière de la Coalition avenir Québec dans Sherbrooke, M. Vachon maintient qu’il en est à se réapproprier ses tâches dans son commerce, Décoration King.

« Je n’ai pas de décision à annoncer. Je suis à regarder les opportunités pour voir ce qui cadrera le mieux. Je ne fais pas exprès pour étirer le plaisir. Je suis revenu au magasin en décembre et je suis à préparer la prochaine saison. J’ai besoin de me réapproprier tout ça », indique-t-il.

Le saut en politique provinciale de son adversaire des dernières élections municipales, Annie Godbout, ne pèse pas dans la balance. M. Vachon n’a pas considéré un retour en politique municipale advenant une victoire de Mme Godbout. « Ça ne fait pas partie de ma réflexion. Ça ne change rien. »

Dans la circonscription de Sherbrooke, Luc Fortin défendra les couleurs libérales, Guillaume Rousseau représentera le Parti québécois et Christine Labrie tentera de remporter un siège pour Québec Solidaire.

Philippe Pagé restera maire de Saint-Camille

L’actuel maire de Saint-Camille, Philippe Pagé, a décidé de rester en poste dans sa municipalité plutôt que de faire immédiatement le saut au provincial.

Le nom de l’ancien attaché politique de Réjean Hébert avait émergé à l’aube de la campagne électorale provinciale après que la députée libérale de Richmond, Karine Vallières, ait récemment annoncé son retrait de la vie politique. Réflexion faite, malgré l’expérience terrain et les approches du PQ, il a préféré repousser ce projet.  

« C’est certain que je suis intéressé par la politique provinciale. Il y a d’ailleurs beaucoup de choses à changer concernant le monde agricole, mais ce n’est que partie remise. Je veux rester maire de Saint-Camille et participer au développement et à l’évolution de ma communauté », déclare Philippe Pagé.

L’annonce de la décision de Mme Vallières de ne pas se porter candidate aux prochaines élections a surpris l’ancien attaché politique et a suscité chez lui une réflexion. « Cela m’a fait réfléchir sur mon désir de me lancer ou non dans la course. Finalement, j’ai choisi de demeurer au municipal et de continuer de représenter les citoyens de Saint-Camille qui m’ont élu il y a quelques mois seulement », mentionne Philippe Pagé.

Annie Godbout pour le PLQ, André Bachand pour la CAQ et Colombe Landry pour QS ont déjà annoncé leur désir de remplacer Karine Vallières dans le comté de Richmond.  -  Julie Lupien