Christine Labrie

Cabinet fantôme: Labrie devient critique en matière d'éducation

La nouvelle députée de Sherbrooke, Christine Labrie, devient responsable des dossiers en matière d'Éducation, de Famille et de Condition féminine au sein du cabinet fantôme de Québec solidaire à l’Assemblée nationale.

Après le Parti libéral et le Parti québécois, c'était au tour de Québec solidaire, mardi, de dévoiler son cabinet fantôme.

Lire aussi: Un premier vrai «cabinet fantôme» pour QS

Le parti a attribué à chacun de ses 10 députés les responsabilités qu'ils devront assumer dans le cadre des travaux parlementaires qui s'amorçent le 27 novembre.

Manon Massé continuera de diriger sa formation politique à titre de coporte-parole et chef parlementaire. Elle se garde aussi les affaires autochtones, les changements climatiques et la réforme du mode de scrutin.

Gabriel Nadeau-Dubois sera leader parlementaire et s'occupera des dossiers d'éthique et d'enseignement supérieur.

Parmi ceux qui cumulent le plus de responsabilités, mentionnons la députée de Mercier, Ruba Ghazal. Celle qui était cadre dans une usine montréalaise de production de bouteilles sera porte-parole de son parti en matière d'environnement, d'énergie, d'économie et de transports.

C'est l'ancien président de QS, Andrés Fontecilla, qui talonnera le gouvernement caquiste sur les enjeux d'immigration, de diversité et d'inclusion.

Vincent Marissal, qui a défait le chef péquiste Jean-François Lisée dans la circonscription de Rosemont, hérite quant à lui des finances, de la fiscalité et du revenu.

Les deux députés de Québec, Sol Zanetti et Catherine Dorion, seront chargés respectivement de la santé et de la culture, tandis que la Sherbrookoise Christine Labrie devient porte-parole de QS en matière d'éducation, de famille et de condition féminine.

Pour leur part, les députés Alexandre Leduc et Émilise Lessard-Therrien se voient attribuer la justice, l'agriculture et les ressources naturelles.

«Nous serons une opposition redoutable, capable de surveiller le gouvernement mais aussi de faire des propositions constructives pour défendre le peuple québécois, a déclaré Manon Massé par voie de communiqué. Nous avons une vision cohérente et différente de celle du conseil des ministres de François Legault. S'il y a un parti en mesure de faire contrepoids au gouvernement de la CAQ, c'est bien Québec solidaire.»


Le cabinet fantôme de Québec solidaire:

Manon Massé: porte-parole de Québec solidaire et chef parlementaire, affaires autochtones, changements climatiques, réforme du mode de scrutin

Gabriel Nadeau-Dubois: porte-parole de Québec solidaire et leader parlementaire, éthique, éducation supérieure

Émilise Lessard-Therrien: responsable en matière de développement et de vitalité des territoires (agriculture, pêcheries et alimentation, forêts, faune et parcs, ressources naturelles, tourisme, affaires municipales, développement régional)

Andrés Fontecilla: responsable en matière d'immigration, d'interculturalisme et de logement (immigration, diversité et inclusion, logement et habitation)

Ruba Ghazal: responsable en matière de transition économique et écologique (environnement, économie, transport, énergie, science)

Alexandre Leduc: responsable en matière de justice sociale et de sécurité publique (travail, solidarité sociale, justice, sécurité publique)

Vincent Marissal: responsable en matière de justice fiscale et de services publics (finances, fiscalité, Conseil du trésor, revenu)

Christine Labrie: responsable en matière d'éducation, de famille et de condition féminine (éducation, sport et loisir, famille, condition féminine)

Catherine Dorion: responsable en matière de culture nationale, d'affaires internationales et de solidarité intergénérationnelle (culture, communications et langue française, francophonie, relations et solidarité internationales, jeunesse, aînés)

Sol Zanetti: responsable en matière de santé et de services sociaux, d'indépendance et de réforme démocratique (santé et services sociaux, souveraineté, institutions démocratiques, relations intergouvernementales canadiennes)