Bitfarms a déjà installé un mur de conteneurs et un écran coupe-son près de son immeuble de la rue de la Pointe. L’entrée du site doit être déplacée et un mur coupe-son semblable à celui qu’on trouve près des autoroutes doit aussi être construit.
Bitfarms a déjà installé un mur de conteneurs et un écran coupe-son près de son immeuble de la rue de la Pointe. L’entrée du site doit être déplacée et un mur coupe-son semblable à celui qu’on trouve près des autoroutes doit aussi être construit.

Bitfarms: la Ville organise une séance d’information virtuelle

En situation de confinement, les citoyens vivant dans l’entourage de Bitfarms trouvent la situation particulièrement difficile, fait valoir le conseiller municipal Marc Denault. La Ville organisera donc une séance d’information virtuelle le 16 avril pour présenter le plan d’action visant à réduire le bruit provoqué par l’entreprise de cryptomonnaie.

« Il y a des gens qui n’aiment pas rester chez eux parce qu’ils ont des problèmes de bruit, entre autres les gens qui demeurent à proximité de chez Bitfarms. J’en profite pour annoncer aux gens qui sont impactés qu’il y aura une séance d’information le 16 avril qui sera présentée à 19 h sur le web », a expliqué M. Denault lundi.

La séance s’adresse principalement aux citoyens vivant entre les rues Galt Ouest et King Ouest et entre les rues Lionel-Groulx et Jacques-Cartier.

« Durant cette soirée, nous ferons une présentation du plan d’action pour réduire le bruit et les impacts que les gens vivent. »

La séance d’information sera présentée sur le web, au sherbrooke.ca. Les citoyens ayant des questions peuvent les faire parvenir par courriel à bitfarms@ville.sherbrooke.qc.ca. Un formulaire sera aussi publié au sherbrooke.ca/bitfarms dans la journée de mercredi. Ceux n’ayant pas accès à internet peuvent laisser un message au 819 823-8000 poste 2500.

Tous les citoyens vivant dans le périmètre concerné recevront une lettre pour les informer de la tenue de cette séance qui a été organisée par la Ville de Sherbrooke.

Au Service des communications de la Ville, mardi, on n’était pas en mesure confirmer l’identité des personnes qui seront présentes pour donner de l’information lors de cette séance, ni de dire si des représentants de Bitfarms ont confirmé leur présence. Il n’était pas possible non plus de savoir si les mesures d’atténuation du bruit pourront être mises en place malgré les règles de distanciation physique.

Rappelons que Bitfarms compte déplacer l’entrée de ses installations, sur la rue de la Pointe, et construire un mur coupe-son semblable à celui que l’on retrouve en bordure des autoroutes. Un premier écran coupe-son a été installé près du mur de ventilateurs en décembre.