Le chef conservateur Andrew Scheer

Andrew Scheer courtier d’assurance: les libéraux l’accusent d’avoir enfreint la loi

OTTAWA — Les libéraux demandent aux organes de surveillance de l’industrie des assurances en Saskatchewan d’enquêter sur le chef conservateur Andrew Scheer pour avoir faussement prétendu avoir déjà travaillé comme courtier dans cette province.

Le site actuel du Parti conservateur mentionne que le chef de la formation a déjà été un courtier d’assurance en Saskatchewan.

Or, le quotidien Globe and Mail rapportait ce week-end qu’il lui avait été impossible de trouver une preuve comme quoi Andrew Scheer avait reçu l’accréditation nécessaire pour exercer la profession dans cette province des Prairies.

AbonnezvousBarometre

Samedi, Andrew Scheer a martelé avoir obtenu son accrédiation. « J’ai quitté le bureau des assurances avant la fin du processus d’obtention de la licence », a-t-il indiqué.

Les libéraux soulignent cependant qu’il est interdit en vertu de la Loi sur les assurances de la Saskatchewan d’exercer la profession de courtier sans permis ou encore de « se présenter « comme étant un courtier.

Dimanche, le député libéral Marco Mendicino a déclaré dans une lettre adressée aux entités qui réglementent l’industrie, dont le surintendant des assurances de la Saskatchewan, que le chef conservateur « semble avoir faussement déclaré aux Canadiens qu’il était un courtier en assurance en Saskatchewan ».

« En tant qu’autorités responsables, je vous demande d’enquêter immédiatement et je vous prie de prendre les mesures qui s’imposent», a ajouté M. Mendicino.