La Tribune
Pour Marie-Michèle Whitlock du CALACS-Agression Estrie, l’arrestation en juin dernier puis la mise en accusation criminelle, cette semaine de clients de prostitution juvénile à Sherbrooke pourrait avoir un effet dissuasif à long terme.
Pour Marie-Michèle Whitlock du CALACS-Agression Estrie, l’arrestation en juin dernier puis la mise en accusation criminelle, cette semaine de clients de prostitution juvénile à Sherbrooke pourrait avoir un effet dissuasif à long terme.

Plus que temps de cibler les clients de la prostitution juvénile

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
« Il était grand temps que l’on s’attaque aux clients de la prostitution à Sherbrooke. S’il n’y a pas de demande, il n’y aura pas de proxénète pour recruter des adolescentes et des femmes afin de combler cette demande. »