Actuellement, il coûte un maximum de 7,50 $ par jour pour se stationner aux hôpitaux de Sherbrooke, Magog, Granby et Brome-Missiquoi-Perkins alors que le gouvernement demande aux CIUSSS de charger entre 7 et 10 $.

Plus de temps gratuit au CIUSSS de l’Estrie-CHUS

Le CIUSSS de l’Estrie — CHUS se conformera à la nouvelle réglementation en matière de stationnement d’ici juin 2020. Le plus grand impact pour sa clientèle, c’est qu’elle pourra se garer gratuitement durant deux heures à l’hôpital ou au CHSLD, alors qu’actuellement dans la plupart de ses sites, le stationnement devient payant après 30 minutes.

« On n’avait pas les deux heures gratuites, constate la porte-parole du CIUSSS de l’Estrie — CHUS, Annie-Andrée Émond. Seulement la première demi-heure était gratuite. »

À LIRE AUSSI: Stationnement dans les hôpitaux : la CAQ fixe les tarifs réduits

« L’information est sortie aujourd’hui [dimanche], on a donc un certain travail à faire, ajoute-t-elle. C’est pour ça que la ministre ne l’a pas mis applicable immédiatement, pour qu’on ait le temps de faire les travaux nécessaires pour pouvoir se conformer. Je ne sais pas quels seront les tarifs à la fin, mais on se conformera à la directive du ministère. »

Des mesures demandées sont toutefois déjà appliquées par le CIUSSS. « Nos résidents avaient déjà un permis gratuit pour un membre de leur famille », souligne la porte-parole.

« On va prendre le temps d’étudier les impacts de chacune des mesures, enchaîne-t-elle. Pour certaines, ce sera très facile à appliquer. Pour d’autres, il faudra faire quelques aménagements, pour voir comment ça va fonctionner avec nos bornes. »

Actuellement, il coûte un maximum de 7,50 $ par jour pour se stationner aux hôpitaux de Sherbrooke, Magog, Granby et Cowansville alors que le gouvernement demande aux CIUSSS de charger entre 7 et 10 $.

Outre la première demi-heure gratuite, le CIUSSS a établi des tarifs de 2,50 $ pour 31 minutes à 1 h, de 5 $ pour 1 h 1 min à 2 h, de 6,50 $ pour 2 h 1 min à 4 h et de 7,50 $ pour 4 h 1 min à 24 h.

Rappelons qu’en 2017, le CIUSSS de l’Estrie-CHUS avait changé ses bornes et ses tarifs de stationnement, suscitant la grogne de plusieurs utilisateurs, notamment parce que l’utilisateur doit payer avant sa visite, plutôt qu’après.