Le chef caquiste François Legault est venu soutenir son candidat dans Sherbrooke Bruno Vachon. Il a rencontré la famille de la jeune Abigaël Walker, initiatrice de la Course des Millepattes.

Plus de mille pattes au rendez-vous

Samedi avait lieu la sixième édition de la Course des Millepattes à l’Université de Sherbrooke, où plus de 590 participants sont venus soutenir la cause des enfants atteints de maladies rhumatologiques ou orphelines. Le chef caquiste François Legault a profité de l’événement pour rendre une dernière visite à son candidat Bruno Vachon.

La journée de courses était organisée par la jeune Abigaël Walker et sa famille. Âgée de 15 ans, Abigaël est atteinte de polychondrite chronique récidivante, une maladie rare qui cause l’inflammation sévère de son larynx, de sa trachée et de ses bronches.

Il y a 6 ans, après que le diagnostic soit tombé, sa famille et elle ont créé cet événement, qui propose plusieurs distances de courses, dans le but d’amasser des fonds pour aider les dépenses liées à sa condition. Depuis, chaque année, les fonds sont remis à d’autres familles qui s’occupent d’enfants atteints de maladies rares, comme Abigaël.

« Abigaël a un grand cœur, elle a dit qu’on ne pouvait pas faire une deuxième édition pour elle. On a dit que notre mission c’est de faire connaître les maladies orphelines à la population et aider les autres enfants qui souffrent de ces maladies-là. Notre mission c’est d’alléger un peu leur quotidien. C’est incroyable de voir le monde ici. C’est extraordinaire et une dose d’énergie », partage Myriam Ruel, la maman d’Abigaël.

Cette année, les familles de cinq enfants pourront bénéficier d’une aide financière grâce à l’événement.

Abigaël se dit très contente qu’autant de gens participent encore à l’événement, qui dépasse d’ailleurs largement l’objectif des « mille pattes ».

Plus de 535 personnes se sont inscrites aux différentes distances offertes par la Course des Millepattes.

Une maladie peu connue, mais qui mérite une grande attention

L’événement est entre autres soutenu par le candidat caquiste dans Sherbrooke Bruno Vachon, qui est un vieil ami de Mme Ruel.

« M. [François] Legault étant en région, on s’est tout de suite dirigés vers cet événement-là pour donner notre support. Toute la semaine on regardait l’horaire, il y avait plusieurs événements et comme choix il y en avait un qu’on avait proposé, c’était celui-là. Ça cadrait vraiment dans ce qu’on cherchait et M. Legault était très emballé. Il y des causes comme celle-ci qui sont un peu oubliées, c’est moins connu. Il faut mettre de l’avant ces gens-là. Il faut s’occuper de ces familles-là, des enfants, mais aussi des parents. Il faut leur donner du répit pour qu’ils soient capables de continuer de s’occuper de ces enfants-là. Ça nous tenait à cœur. Si ça peut donner un peu d’espoir, tant mieux », note M. Vachon.

Faisant un dernier retour sur sa campagne, le candidat se sent prêt à attendre les résultats lundi. « On fait une campagne de terrain. On a fait tout près de 200 rencontres avec des organismes sans compter le porte-à-porte. On est très confiants, on a eu une bonne campagne, la réception des gens est bonne », ajoute-t-il.

M. Legault a rencontré Abigaël et sa famille, en plus de saluer plusieurs personnes présentes à l’UdeS.

« Les enfants qui sont atteints d’une maladie arthritique, on ne le voit pas. On ne comprend pas leur douleur. C’est une maladie qui ne paraît pas. Une maladie orpheline, c’est un cas sur 2000, c’est peu connu. Ce ne sont pas des enfants qui ont besoin de soins 24 h, mais ce sont des enfants qui ont des combats au quotidien », explique Mme Ruel. 

C’est ce message qu’elle a souhaité transmettre à l’aspirant premier ministre, comme à toute la population.

Elle espère que les combats de ces jeunes enfants seront autant considérés que ceux des enfants atteints de maladies plus connues.

En compagnie du candidat dans Sherbrooke Bruno Vachon, le chef caquiste François Legault est venu saluer les gens présents à l’événement d’Abigaël, la Course des Millepattes.