Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Salon virtuel comportera deux jours de clavardage et de rencontres, les 7 et 8 avril.
Le Salon virtuel comportera deux jours de clavardage et de rencontres, les 7 et 8 avril.

Plus de 5000 emplois à combler au Salon virtuel de l’emploi

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Malgré le contexte économique actuel, les chercheurs d’emplois auront l’embarras du choix lors du Salon virtuel de l’emploi et de la formation continue qui se déroulera en ligne du 7 au 16 avril. Plus de 5000 emplois dans plus d’une centaine d’entreprises seront à combler.

Parmi les secteurs à la recherche de main-d’œuvre, la fonction publique du Québec, la Société québécoise des infrastructures et l’Agence des services frontaliers du Canada proposeront des centaines d’emplois à travers la province. Le domaine de la santé se démarque avec la présence d’un pavillon spécialisé proposant plus de 800 postes à pourvoir. Sherbrooke Innopole, Environnex et American Biltrite chercheront notamment à recruter en Estrie.
« On a plusieurs postes reliés à la santé comme préposé ou infirmière auxiliaire, mentionne Éric Boutié, fondateur et président de l’Événement Carrières. On a quand même pas mal de compagnies manufacturières. Elles recherchent des opérateurs de production, des techniciens et des superviseurs. On a de l’assurance et de la finance. On a beaucoup d’emplois dans la fonction publique. Le gouvernement recrute de façon massive. »
Une quinzaine de conférences
Le Salon virtuel comportera deux jours de clavardage, les 7 et 8 avril. Lors de ces deux journées, exposants et visiteurs pourront communiquer par clavardage écrit ou vidéo de 9 h à 18 h, afin de faciliter les échanges directs comme lors d’un salon physique. Quelque 1200 personnes sont déjà préinscrites.
Pendant toute la durée du salon, les visiteurs auront accès aux kiosques des exposants afin de consulter leurs informations et postuler aux offres proposées.
De plus, des conférences seront proposées gratuitement, en direct ou en rediffusion, afin de rendre facilement accessibles tous les conseils utiles et adaptés à la situation actuelle.
« Il y a sept conférences par jour, indique M. Boutié. Des organismes communautaires font des conférences sur la recherche d’emploi et sur la façon de se préparer à une entrevue virtuelle. Il y a tout le volet sur les CV. Il y a aussi des régions qui font de la promotion. »
Le salon comporte également un pavillon Aide à l’emploi et Immigration avec de nombreux organismes proposant leurs services.
Enfin, des établissements de formation continue seront présents afin de guider les personnes souhaitant se perfectionner ou se reconvertir.
Les chercheurs d’emploi de l’ensemble du Québec, de tous les âges, possédant des formations et des compétences variées, sont tous les bienvenus. Cet événement est accessible gratuitement par ordinateur, tablette et téléphone intelligent.
Cet événement virtuel est organisé par l’Événement Carrières, qui orchestre habituellement le salon de l’emploi L’Événement Carrières au Palais des congrès de Montréal, deux fois par année.