Le stade de l'Université affichait complet samedi pour la collation des grades 2017.

Plus de 4000 diplômés honorés à l'UdeS

Le soleil de plomb n'a pas refroidi les ardeurs des diplômés de l'Université de Sherbrooke qui étaient honorés samedi dans le cadre de la collation des grades 2017.
En comptant les diplômés, c'était environ 12 000 personnes qui ont remplis les gradins du stade de l'Université.
« J'en avais entendu parler, mais c'est vraiment impressionnant, souligne une mère sur place pour célébrer la fin de la maîtrise en marketing de sa fille. Ça aurait été terrible qu'il pleuve. Je pense que cette cérémonie démontre l'importance des diplômés pour l'Université. De souligner de façon aussi grandiose les efforts faits par les étudiants, c'est vraiment bien.»
« C'est vraiment spectaculaire. C'est la première fois que j'assiste à cela et c'est vraiment le fun. Il y a une belle ambiance. C'est le fun pour les étudiants qui graduent,» explique Vincent-Samuel Cabana qui est venu de Joliette pour supporter sa copine qui a terminé son doctorat en psychologie organisationnelle.
«Ce n'est pas plus cher que d'organiser des cérémonies dans chacune des facultés, estime Pierre Cossette, le recteur de l'Université de Sherbrooke. Le seul moyen qui serait moins cher serait d'envoyer nos diplômes par la poste et ça ne nous intéresse pas. C'est important pour les diplômés de pouvoir fêter entre eux et avec leurs proches surtout.»
C'est 2776 des 4579 diplômés qui ont répondu présent ce qui correspond à 61% des personnes invités. Ce pourcentage est en hausse constante depuis quelques années selon le recteur de l'établissement.
Dean Kamen, André Joyal, Joé Juneau, Claude Lessard et le récipiendaire d'un prix Nobel en 2009 Jack W. Szostak ont reçu un doctorat honorifique de la part de l'Université.