Les grandes lignes de la 7e Foire aux vélos d’Estrie Aide ont été dévoilées mercredi. Dans l’ordre habituel : le directeur général d’Estrie Aide, Claude Belleau, l’agente de communication Angela Sukic, et Timon Janzing-Bachelet, responsable des projets de formation de la coopérative La Déraille.

Plus de 400 vélos à tout petit prix

Un peu plus de 400 vélos usagés, dont le prix varie entre 5 $ et 65 $, seront mis en vente le samedi 4 mai dans le cadre de la 7e Foire aux vélos d’Estrie Aide, organisée avec la Ville de Sherbrooke.

De plus, toutes les personnes qui se procureront un vélo se verront remettre un casque protecteur ajusté à leur taille par deux policiers du Service de police de Sherbrooke, qui seront sur place tout au long de l’événement, de 8 h à midi.

Cette foire aux vélos est l’une des activités de financement les plus courues d’Estrie Aide. L’entreprise d’économie sociale vient en aide à des milliers de personnes chaque année.

Selon son directeur général, Claude Belleau, l’événement permet à Estrie Aide d’amasser chaque année environ 20 000 $, qui sont réinjectés dans ses différentes missions.

En conférence de presse mercredi, M. Belleau a indiqué que la très grande majorité des vélos offerts au public seront vendus à un prix inférieur à 100 $ chacun.

Haut de gamme

« En fait, près de 90 % des vélos seront vendus à un prix variant entre 5 $ et 65 $, évalue-t-il. Parmi les autres vélos un peu plus chers, on prévoit avoir un Minelli et quelques DaVinci, qu’on va mettre en vente entre 300 $ et 400 $, mais qui valent plus de 1000 $... »

La plupart des vélos ont été remis gracieusement à Estrie Aide par la population. Comme certains de ces vélos ont été récupérés au cours de l’année par le Service de police de Sherbrooke, un policier sera sur place le vendredi 3 mai, entre 9 h et midi, pour accompagner toute personne réclamant le droit de propriété sur un ou des vélos sur le point d’être vendus. La personne devra fournir une preuve originale de son achat à cette occasion.

Devant la popularité de l’événement, le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, en a profité pour inviter la population à se présenter tôt afin de bénéficier d’un meilleur choix. « Pour l’avoir fait l’an passé, je peux vous dire que ça part très vite ! » a témoigné le maire Lussier. « Pour vous donner une petite idée, l’an passé, il y avait du monde devant nos portes à 2 heures du matin », a renchéri M. Belleau.

« C’est surtout une belle occasion pour nos concitoyens de se procurer un vélo à bon prix et de l’utiliser pour se déplacer à travers la ville », a ajouté le maire Lussier.

Quel que soit le prix affiché, tous les vélos vendus lors de cette foire auront été réparés, lorsque nécessaire, afin qu’ils soient en état de bien rouler.

De plus, des membres de la Coop La Déraille seront sur place pour effectuer les ajustements nécessaires sur chaque vélo vendu.

En outre, la coopérative offrira aux jeunes la possibilité de participer à un atelier d’une durée de deux heures afin de se familiariser avec les rudiments de la mécanique d’un vélo. « Ces ateliers seront offerts à la Maison des jeunes Le Flash d’Ascot ainsi qu’à La Maize de Fleurimont », a indiqué le responsable du projet de formation, Timon Janzing-Bachelet.

L’événement se tiendra directement dans les installations d’Estrie Aide situées au 352 rue Wellington Sud, de 8 h à midi.