La microbrasserie d’Asbestos Moulin 7 est l’une des quelque vingt entreprises qui ont participé à la campagne de financement Ensemble pour les Sources de la Chambre de commerce et d’entrepreneuriat des Sources.
La microbrasserie d’Asbestos Moulin 7 est l’une des quelque vingt entreprises qui ont participé à la campagne de financement Ensemble pour les Sources de la Chambre de commerce et d’entrepreneuriat des Sources.

Plus de 30 000 $ distribués dans les Sources

Simon Roberge, Initiative de journalisme local
Simon Roberge, Initiative de journalisme local
La Tribune
La campagne de sociofinancement Ensemble pour les Sources organisée par la Chambre de commerce et d’entrepreneuriat des Sources (CCES) s’est conclut mercredi soir avec un montant total de 16 490 $. Comme annoncé au début de la campagne, le programme Du cœur à l’achat de Desjardins double le montant amassé et remettra 16 490 $ à trois organismes. C’est donc un montant total de 32 980 $ qui sera distribué au sein de la MRC des Sources.

Durant la campagne, la population a pu faire l’acquisition de chèques-cadeaux échangeables dans la vingtaine de commerces participants. Les chèques-cadeaux vendus au coût de 25 $ étaient bonifiés de 5 $ par le fonds de relance de la CCES afin de valoir 30 $ dans les commerces choisis. Les entreprises seront dédommagées par l’argent amassé durant la campagne. Cet argent permettra ainsi à diverses entreprises de la région touchées par la crise de bénéficier de liquidités à court terme.  

« Ce sera une bonne aide pour les entreprises lorsqu’elles vont recevoir l’argent, indique Rebecca Lemay-Dostie, coordonnatrice à la CCES. En plus, quand les gens viennent dépenser un chèque cadeau, ils dépensent toujours un peu plus. C’est super pour les entreprises inscrites. »

La Croisée des sentiers, Défi Handicap des Sources et La Meunerie de Saint-Adrien sont les récipiendaires du programme Du cœur à l’achat et se partageront 16 490 $. 

L’objectif de la campagne était de 25 000 $, ce qui n’a pas été atteint. La CCES se dit tout de même très satisfaite.

« C’était un objectif assez ambitieux, avoue Mme Lemay-Dostie. On s’est rendu à 65 % du montant et on est très content. Pour la MRC des Sources, chaque dollar est important et de dépasser le 10 000 $, on est très satisfait. Si on avait mis un objectif de 10 000 $, Desjardins aurait arrêté de doubler à partir de ce montant. On a donc mis le maximum de 25 000 $. »

La CCES n’écarte pas la possibilité de tenir ce genre de campagne plus souvent.

« On veut faire quelque chose pour favoriser l’achat local, résume-t-elle. On est en réflexion stratégique pour se positionner pour la prochaine année. On veut s’assurer d’encourager nos membres. Mais quelle forme ça prendra? On ne le sait pas encore. »