La Tribune
Jeudi, une vingtaine de duos, composés d’un Québécois et d’un nouvel arrivant, ont participé à la promenade « conversation interculturelle » de Plein air interculturel de l’Estrie autour du lac des Nations. Les organisateurs en ont profité pour annoncer la programmation hivernale, qui « devrait rejoindre plusieurs centaines de personnes » selon eux.
Jeudi, une vingtaine de duos, composés d’un Québécois et d’un nouvel arrivant, ont participé à la promenade « conversation interculturelle » de Plein air interculturel de l’Estrie autour du lac des Nations. Les organisateurs en ont profité pour annoncer la programmation hivernale, qui « devrait rejoindre plusieurs centaines de personnes » selon eux.

Plein air interculturel: une réponse à « un besoin réel » d’intégration

Jasmine Rondeau
Jasmine Rondeau
La Tribune
Sherbrooke — Plein air interculturel de l’Estrie a bien pris son envol depuis sa création l’été dernier. La participation maintenant grandissante à ce projet, qui donne lieu à des « rencontres simples, sans jugement » et qui offre aux nouveaux arrivants l’occasion de découvrir les joies du grand air québécois, démontre bien la nécessité d’une telle initiative dans la région, selon l’une de ses initiatrices Louise Paquet.