Le candidat à la mairie Denis Pellerin a déposé une plainte au Directeur général des élections du Québec en lien avec une publicité qui aurait été commanditée par la Société de transport de Sherbrooke (STS).

Plainte au dge : Pellerin accuse la STS de s’immiscer dans la campagne

Le candidat à la mairie Denis Pellerin a déposé une plainte au Directeur général des élections du Québec en lien avec une publicité qui aurait été commanditée par la Société de transport de Sherbrooke (STS).

M. Pellerin accuse la STS de s’immiscer dans la campagne électorale en faisant la promotion du candidat Bruno Vachon, président de la STS.<

Il cible une publicité qui aurait été commanditée par la STS sur Facebook où l’on aperçoit le président de la STS, Bruno Vachon.

Dans le cadre de ses fonctions, M. Vachon a participé au dévoilement du nouveau service en temps réel lancé mardi par la STS. L’organisation a partagé une publication d’Estrie Plus qui faisait état de ce nouveau service et où on apercevait M. Vachon, également candidat dans le district de Rock Forest.

Aux yeux de M. Pellerin, le fait que la publicité soit commanditée indique qu’elle est payée et qu’elle pourrait être répétée plusieurs fois pendant la campagne électorale. Il reproche à la STS d’avoir dépensé des deniers publics.
Le candidat et président de la STS, Bruno Vachon, a préféré ne pas commenter le dépôt de cette plainte, mais a fait valoir que la STS avait obtenu des avis juridiques avant les élections. Ces avis concernaient la participation à des événements en lien avec la Ville.

Par ailleurs, M. Pellerin a plaidé pour une plus grande transparence de la Ville de Sherbrooke. Il dit être toujours en attente de plus d’une centaine de procès-verbaux de consultations qui, « bien que publics, n’ont pas été déposés sur le site de la Ville ».

« Tout document public devrait être disponible sur le site de la Ville. Une ville intelligente, c’est ça, partager toute l’information... » Denis Pellerin s’est présenté à la mairie de Sherbrooke en 2009 et en 2013.

Le candidat estime aussi que la période de questions du conseil municipal devrait commencer par les réponses aux questions soulevées lors de la séance précédente et « être suivie par une pause pour permettre aux citoyens de rencontrer les élus quelques minutes au lieu d’attendre à la fin de soirée ».

Denis Pellerin

Lussier veut un meilleur équilibre dans le développement commercial

Steve Lussier, candidat indépendant à la mairie de Sherbrooke, estime qu’il est impératif d’avoir un meilleur équilibre dans le développement commercial du territoire. 

« Depuis le développement du plateau St-Joseph, la construction du centre de foires de Sherbrooke, l’installation prochaine du Costco et la proximité du Carrefour de l’Estrie, la Ville contribue à une concentration commerciale dans le secteur nord-ouest au détriment de pôles commerciaux dans les secteurs de Fleurimont, St-Élie, l’ouest, Brompton ou Lennoxville. » Dans un communiqué émis vendredi, le candidat à la mairie a fait valoir que cette « concentration commerciale », qui s’appuie essentiellement sur des magasins de grande surface, contribue à une évasion de la richesse, car « la propriété de ces bannières est extérieure à Sherbrooke ». « Nos commerçants locaux ont la vie dure à Sherbrooke, dit Steve Lussier. On dirait parfois que la Ville travaille davantage à leur créer des obstacles que de les aider avec toute la force et l’énergie dont ils auraient besoin », fait-il valoir.

Il propose également la tenue d’un sommet commercial à Sherbrooke pour envisager un développement harmonieux et vigoureux du commerce local. 

« Quand on prend des mesures pour acheter localement, on évite une fuite de richesse à l’extérieur de la région et on contribue à la création d’emplois durables tout en revitalisant les quartiers. »