La Tribune
Maurine Aerts devra repousser son retour au travail, puisqu’elle ne trouve pas de garderie pour son enfant.
Maurine Aerts devra repousser son retour au travail, puisqu’elle ne trouve pas de garderie pour son enfant.

Places en garderies : des cris du cœur pour revoir les lois

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Une soixantaine de parents et d’éducatrices en garderie ont lancé des cris du cœur, samedi avant-midi, devant les bureaux sherbrookois du député caquiste André Bachand, afin de revoir les lois qui compliquent le travail de celles qui œuvrent en milieu familial. Surtout pour les jeunes mères, la situation est angoissante : en pleine crise de main-d’œuvre, elles devront prolonger leur congé de maternité à leurs frais ou abandonner leur emploi si elles ne se trouvent pas de garderie.