Bien que des irritants et des inquiétudes demeurent, la rencontre d'information concernant les soins de santé offerts dans la MRC de Memphrémagog a été un exercice utile, selon le député d'Orford, Pierre Reid.

Pierre Reid peu inquiet pour l'avenir du centre de santé de Magog

Bien que des irritants et des inquiétudes demeurent, la rencontre d'information concernant les soins de santé offerts dans la MRC de Memphrémagog a été un exercice utile, selon le député d'Orford, Pierre Reid.
« La rencontre de mardi avec les dirigeants du CIUSSS de l'Estrie-CHUS était une occasion importante. C'est une très bonne chose que la population obtienne des réponses directes de la part des dirigeants de cette organisation et qu'elle puisse exprimer ses angoisses », affirme le député d'Orford, Pierre Reid.
Aux yeux de M. Reid, une telle rencontre a été possible parce que les habitants de la MRC de Memphrémagog sont capables de se comporter élégamment. « On sait comment ne pas tomber pas dans les débats et le lynchage », affirme-t-il.
Rappelons que la soirée d'information a été organisée par le comité de vigie créé pour veiller au maintien des soins de santé dispensés en sol magogois. Plus de 700 personnes auraient répondu à l'appel du jeune comité mardi.
Quoi qu'il en soit, le député d'Orford ne se montre pas inquiet en ce qui concerne l'avenir du centre de santé de Magog, qui fait désormais partie de la mégastructure qu'est le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de l'Estrie - CHUS.
« Le centre de santé de Magog est quand même le deuxième pôle dans la région. Je ne suis pas inquiet de l'évolution de la situation dans le secteur de Memphrémagog en ce qui a trait aux soins de santé. »
Malgré son discours rassurant, Pierre Reid croit qu'il serait probablement avantageux d'améliorer la « cohésion à l'interne », au CIUSSS. Il suggère par surcroît que la collaboration entre l'organisation et le milieu mériterait d'être accentuée.
« Ce ne serait pas nécessairement compliqué, grâce à la structure en place, d'obtenir des améliorations au point de vue de la cohésion et des contacts avec le milieu », soutient M. Reid.
Le député ajoute que le caucus des députés libéraux de l'Estrie, dont il est président, rencontre régulièrement les dirigeants du CIUSSS, ce qui lui permet de rester bien informé de ce qui se produit au sein de cette organisation et de veiller au meilleur intérêt des contribuables.
Dans un communiqué, le comité de vigie s'est pour sa part déclaré satisfait de la rencontre de mardi. Le comité juge que certaines des réponses fournies par le CIUSSS, lors de cette assemblée, étaient vagues. Mais il est heureux des engagements pris par les représentants de l'organisation.