Lundi prochain, l’ancien député fédéral Pierre-Luc Dusseault deviendra commentateur au FM 107,7.

Pierre-Luc Dusseault sera chroniqueur au 107,7 FM

Un autre ancien politicien sherbrookois devient chroniqueur à la station de radio 107.7 FM.

L’ex-député fédéral de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault, sera au micro de la station de radio de la rue de Portland à partir de lundi matin, a appris La Tribune.

« M. Dusseault sera sur nos ondes lundi à 7 h 10 pour son premier commentaire », a confirmé le patron de Cogeco Média à Sherbrooke, Jocelyn Proulx.

« Nous cherchons à présenter un mélange de chroniqueurs nationaux et régionaux pour traiter de différents enjeux. Il est au fait des dossiers de Sherbrooke et pourra certainement les commenter, comme il a été député pendant huit ans à Sherbrooke. »

On a appris à la mi-février que l’ancien député provincial et ministre Luc Fortin abandonnait son poste de chroniqueur radio à cette station en raison de ses nouvelles fonctions de conseiller stratégique politique, fonctions qui auraient pu le placer en conflit d’intérêts. L’ancien élu dans Sherbrooke a aussi quitté son poste à la maison de sondage Mainstreet recherche en janvier.

Pierre-Luc Dusseault a été député NPD de la circonscription de Sherbrooke à la Chambre des communes du Canada du 2 mai 2011 jusqu’au 21 octobre dernier, ayant perdu l’élection fédérale aux mains de la libérale Élisabeth Brière.

Pierre-Luc Dusseault ne commentera pas seulement des dossiers politiques, assure M. Proulx. « M. Dusseault est une figure connue dans la région, dit-il. C’est donc une personne intéressante pour chroniquer chez nous. »

« Nous ne demandons pas à nos chroniqueurs de parler juste de politique. Nous voulons qu’ils abordent des dossiers qui touchent les gens, des dossiers humains aussi. Nous ne formulons pas de demande précise. »

Joint à ce sujet, Piere-Luc Dussault mentionne que ce « beau projet » lui permettra de demeurer « actif » en commentant « l’actualité pas seulement pour ma conjointe ».

« Je vais joindre l’utile à l’agréable. J’ai hâte de commencer, assure-t-il. Ça fera différent de mes occupations antérieures. »

« Je vais partager mon opinion à un large public. Il y a toujours quelque chose à commenter. L’actualité est chargée de nos jours. J’espère faire avancer le débat. »

Congrès à la chefferie  

On apprend du même coup que Luc Fortin a accepté la présidence du Congrès à la chefferie au Parti libéral du Québec qui aura lieu les 30 et 31 mai prochain au Centre des congrès de Québec. Pour son mandat, M. Fortin sera épaulé par Marie-Eve Doyon, qui agira à titre de vice-présidente de l’événement.

Pour la première fois de l’histoire du Parti, les membres du PLQ désigneront la prochaine cheffe ou le prochain chef par un vote au suffrage universel. Rappelons que deux candidats se font la lutte, soit la députée Dominique Anglade et l’ex-maire de Drummondville, Alexandre Cusson.