Petite enfance: une commission pour faire le point après 20 ans

Presque 20 ans après le lancement de la politique familiale au Québec, une commission sur la petite enfance consultera les parents, les associations, les experts et les organismes pour faire le point sur les forces et les faiblesses, les acquis et les progrès réalisés.
Fait particulier: ce n'est pas le gouvernement qui a commandé ou qui finance cette commission et cette consultation, mais l'Association québécoise des centres de la petite enfance et ses partenaires.
Néanmoins, le ministre de la Famille et de l'Éducation, Sébastien Proulx, assistait au lancement de la Commission sur l'éducation à la petite enfance, lundi à Montréal, aux côtés de l'ancien premier ministre Lucien Bouchard, qu'il a présenté comme «l'initiateur de la politique familiale», il y a 20 ans.
Cette commission, qui commencera ses travaux dès le début d'octobre, travaillera dans un contexte où le réseau des Centres de la petite enfance vient de subir des compressions de l'ordre de 120 millions $ provoquées par la réforme gouvernementale du financement des services de garde.
Plusieurs partenaires, comme la CSN, la CSQ et la FTQ, présents sur place, ont dit espérer que le gouvernement soit à l'écoute du milieu et révise ses choix budgétaires.