La Ville dépensera 40 950 $ pour poser des affiches dans les parcs pour signaler leur fermeture durant l’hiver.

Période hivernale: blitz d’affichage dans les parcs

La Ville dépensera 40 950 $ pour poser des affiches dans les parcs pour signaler leur fermeture durant l’hiver. Cette décision a été prise près qu’un enfant se soit blessé cet hiver en jouant sur une balançoire à bascule au parc Saint-Boniface.

En ce moment, 189 aires de jeux sur les 229 gérés par la Ville n’ont aucun affichage lors de la période hivernale. Dans les parcs nouvellement aménagés, en plus d’indiquer le groupe d’âge auquel sont destinés les modules de jeux, la Ville informe les utilisateurs que ceux-ci sont fermés de novembre à avril.

Les conseillers Évelyne Beaudin, Vincent Boutin et Annie Godbout ont enregistré leur dissidence face à cette dépense inattendue.

« Un moment donné il y a une obsession de mettre des mises en garde partout, mentionne Mme Beaudin. Je pense que ce n’est pas nécessaire, les gens ont un gros bon sens. Surtout qu’on pourrait économiser 40 000 $ en misant sur davantage de communication dans les médias et sur les médias sociaux pour faire comprendre aux gens que s’ils utilisent les modules de jeux durant l’hiver, c’est à leur risque et péril. »

« Je me fie au bon sens des parents, d’autant plus que ça ne nous protègera pas d’éventuelles poursuites, précise pour sa part Vincent Boutin.

« La plupart des parents sont responsables, mais malheureusement il y en a quelques-uns qui sont peut-être un peu moins vigilants avec leurs enfants, indique pour sa part Chantal L’Espérance. Ça n’empêchera pas les poursuites s’il y a une chute ou quelque chose de plus grave, mais c’est le résultat de la poursuite qui peut être différent si on ne fait pas l’affichage. Ça n’empêchera pas les gens d’aller dans les parcs, mais on aura fait ce qu’il faut. »

L’installation des affiches, qui a été adoptée à l’unanimité par le conseil, se fera avant le prochain hiver.