La Tribune
L’établissement privé Collège Saint-Charles-Garnier a procédé au renvoi d’une élève de 16 ans pour avoir consommé du cannabis. Sa mère doit trouver une nouvelle école où l’adolescente pourra terminer son année et réussir ses examens du ministère de l’Éducation.
L’établissement privé Collège Saint-Charles-Garnier a procédé au renvoi d’une élève de 16 ans pour avoir consommé du cannabis. Sa mère doit trouver une nouvelle école où l’adolescente pourra terminer son année et réussir ses examens du ministère de l’Éducation.

Peine trop sévère pour avoir consommé du cannabis à l’école?

Baptiste Ricard-Châtelain
Baptiste Ricard-Châtelain
Le Soleil
À deux mois de la fin de l’année scolaire, sa fille — 16 ans, 4e secondaire — s’est fait pincer par l’école : au retour du dîner, elle avait consommé du cannabis; puis quelques grammes ont été trouvés dans son sac. La sanction n’a pas tardé : renvoi. Sa mère dénonce une peine «disproportionnée» qui mettrait en péril la progression scolaire de l’enfant. Châtiment d’autant plus exagéré, dit-elle, que fumer de la marijuana est maintenant légal.