Stéphane Reynolds a entrepris son périple à vélo de 8800 km en compagnie de ses proches venus l’encourager.

Pédaler le Canada avec 55 kilos de bagages

Stéphane Reynolds s’entraine pour cet événement depuis un an et demi. Le sourire aux lèvres, il a enfourché son vélo hier pour parcourir le Canada de bout en bout avec plus de 55 kilos de bagages.

L’avocat de profession a pris la direction de Saint-Bernard de Beauce. Il s’agissait des premiers 185 km de son voyage. « Les muscles sont prêts à partir », a déclaré le Sherbrookois avant de prendre la route.

La hâte l’a empêché de bien dormir durant les jours précédant le grand départ. Le temps gris d’hier ne lui faisait pas peur. « On a déjà roulé dans pire! » disait sa conjointe Karine L’Heureux, prête à suivre M. Reynolds dans les premiers kilomètres. Eux et une cinquantaine de proches fébriles s’étaient rassemblés au Das WeltAuto Estrie dès 7 h. Plusieurs ont aussi accompagné le cycliste vers le Marché de la gare, où avait lieu de départ officiel.

Après avoir salué tout le monde, Stéphane Reynolds a pris la route sous les encouragements et une tonne d’admiration de ses amis. Il parcourra un peu plus de 8800 au total et sera de retour le 3 juillet. Une voiture fournie par Das WeltAuto Estrie l’accompagnera pour veiller sur sa sécurité durant une partie du voyage. C’est à Halifax que la tente et le sac de couchage lui seront envoyés. À cette partie du périple, un peu de poids et de défis s’ajouteront.

Stéphane Reynolds fait ce voyage afin d’amasser de l’argent pour deux causes qui lui tiennent à cœur, soient le Fonds Sébastien Duchesne (Maison Aube-Lumière) et Autisme Estrie. Son objectif est fixé à 25 000 $.

Il est possible de suivre son voyage et de faire des dons aux organismes sur la page Facebook Reyste67 et sur le site 8888km.org. Stéphane Reynolds y publiera plusieurs nouvelles et photos.