Le représentant du fond Sébastien-Duchesne, Sébastien Lussier, la présidente du CA de la Maison Aube-Lumière, Élisabeth Brière, le cycliste Stéphane Reynolds, la directrice générale d’Autisme Estrie, Christine Houde, le président du conseil d’administration d’Autisme Estrie, Denis Lalumière.

Pédaler 8888 km pour aider

Stéphane Reynolds n’a même pas entamé sa traversée du Canada à vélo que 5000 $ ont déjà été amassés pour la Maison Aube-Lumière et Autisme Estrie, les deux fondations qu’il supporte. L’homme de 50 ans prévoit parcourir 8888 kilomètres en 63 jours dès le premier mai.

L’avocat de profession se prépare depuis une décennie pour traverser le Canada en vélo. « Il y a 10 ans, je pesais 40 livres en trop. Je me suis lancé un défi qui était plus grand que moi, c’est-à-dire de traverser le Canada à vélo. C’était un bon motivateur pour moi et je me suis donné 10 ans pour faire les étapes qu’il fallait pour y arriver », a-t-il mentionné avant la conférence qui était présentée chez Volkswagen Sherbrooke.

Est-ce difficile de se préparer pour un tel exploit? « Je suis prêt physiquement, mais mentalement, lorsque je regarde dehors Dame nature qui nous joue des tours, je me dis qu’il ne faut pas que je me décourage et qu’il annonce du temps plus chaud! Je suis aussi prêt que je peux l’être », a assuré M. Reynolds.

Si M. Reynolds pourra dire mission accomplie le 3 juillet prochain, les fondations, elles, profiteront de son exploit.

« Les gens qui vont sur ma page cliquent sur le lien de l’organisme à qui ils veulent effectuer un don. Moi, je ne touche pas à l’argent. Je vais parler aux fondations pour orchestrer quelque chose de réaliste, mais aussi stimulant pour que ces fondations fassent des levées de fond pendant que je pédale. Je n’ai pas un objectif d’aller vite, je veux le faire. »

Pour les enfants

La présidente du conseil d’administration de la Maison Aube-Lumière, Élisabeth Brière, assure que les dons profiteront aux enfants qui visitent l’organisme. « Stéphane va amasser des sous pour le fonds Sébastien-Dechesne, qui porte le nom de son ami et collègue. Il est décédé à 45 ans. Ses deux jeunes enfants venaient à la maison. Les proches ont constaté que les ressources étaient limitées pour les enfants. On a donc acheté des livres et construit une maisonnette pour que les enfants puissent jouer », explique-t-elle.

Celle-ci se réjouit de voir à quel point les Sherbrookois appuient la Maison Aube-Lumière. « On a aussi un projet de jardin thérapeutique qui sera construit avec l’aide du prix Aviva qu’on a reçu. Plusieurs projets sont réalisés grâce au financement à l’externe. Par exemple, en septembre, nous avons accumulé 62 000 $ en faisant le tour du mont Blanc. Même un autre projet est sur la planche », confirme-t-elle.

Les enfants profiteront aussi des dons faits chez Autisme Estrie. « On veut renouveler notre coin lecture, indique la directrice générale d’Autisme Estrie, Christine Houde. Les personnes TSA qui viennent chez nous ont déjà des livres et des jouets, mais ils sont désuets depuis des années. On va probablement aussi acheter des iPad pour permettre un autre moyen de communication avec les personnes TSA. »

M. Reynolds est particulièrement touché par cette fondation, car son neveu est atteint du syndrome du spectre de l’autisme.

Les Sherbrookois peuvent suivre le voyage de M. Reynolds et donner aux fondations au 8888km.org.