La nouvelle patinoire permanente du parc Central de Rock Forest sera construite là où se trouve actuellement la patinoire temporaire.

Patinoire permanente et pickleball au parc Central

SHERBROOKE — Le parc Central du secteur Rock Forest, situé dans le district électoral de Deauville, sera doté d’une patinoire permanente. Un investissement de 170 000 $ permettra la construction d’une infrastructure qui sera utilisée douze mois par année.

« Une patinoire permanente est dotée de vraies bandes de hockey qui restent en place à l’année. Elle sera située là où nous construisons la patinoire temporaire. Il y aura une dalle de béton ou d’asphalte... », résume le conseiller Pierre Tremblay.

Une patinoire permanente ne veut pas dire une patinoire réfrigérée, prévient M. Tremblay. Il ne faut donc pas espérer une copie de la patinoire Bleu, Blanc, Bouge.

« Ce qui coûte cher, c’est le montage et le démontage. Ce sera aussi plus facile de faire la glace sur une surface lisse. Et si nous devons réduire le nombre de patinoires un jour en raison des conditions climatiques, nous saurons que celle du parc Central restera. »

L’infrastructure entraînera la perte d’environ 50 cases de stationnement. « Elles seront déplacées, sans que nous ayons besoin de couper des arbres. »

En été, la surface bétonnée sera consacrée au pickleball avec l’aménagement de quatre terrains extérieurs. « Nos retraités se tiennent en forme, mais il manque de terrains pour le pickleball. Ce seront les quatre premières surfaces extérieures spécifiquement pour ce sport. »

L’objectif est de permettre l’utilisation de la nouvelle infrastructure dès la fin du mois de juin ou au début de juillet. Il s’agira de la 11e patinoire permanente à Sherbrooke.

L’aire de pétanque refaite à neuf

Dans la même veine, le terrain de pétanque sera refait à neuf. « Le terrain est fait en bois. Ce n’est pas assez solide. Il sera maintenant en béton pour résister aux intempéries. »

Ce sont donc des investissements de 186 000 $ seulement au parc Central. Cette somme est prélevée dans le budget d’immobilisation pour les parcs de l’arrondissement Brompton-Rock Forest-Saint-Élie-Deauville. Si Brompton a son propre budget, soit 136 700 $, les trois autres districts se partagent 450 677 $.

Pierre Tremblay est conscient, dans ce contexte, d’obtenir la part du lion. « J’en prends un peu plus, mais d’autres en auront plus dans les années à venir. Je préférais compléter les investissements au parc Central cette année. Je ne me souvenais pas d’investissements récents dans ce secteur-là. Il y aura certainement d’autres belles annonces à venir. »

Les autres sommes importantes investies en 2019 dans les parcs de l’arrondissement permettront de remplacer le jeu modulaire pour les 5-12 ans au parc Beaulieu (90 000 $) et de remplacer la balançoire et le jeu modulaire 2-5 ans du parc Ernest-Bergeron (90 000 $).