La Tribune
Pascal Morin devant la Commission d’examen des troubles mentaux du Tribunal administratif du Québec en 2017.
Pascal Morin devant la Commission d’examen des troubles mentaux du Tribunal administratif du Québec en 2017.

Pascal Morin en liberté deux heures par semaine

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Pascal Morin, qui a été déclaré non criminellement responsable du meurtre de sa mère et de ses deux nièces en février 2012 à Saint-Romain, profitera chaque semaine de deux sorties d’une heure non accompagnées.