Les nouvelles directives de la santé publique ne devraient pas avoir d'impact majeur sur la tenue des funérailles à la Coopérative funéraire de l'Estrie.
Les nouvelles directives de la santé publique ne devraient pas avoir d'impact majeur sur la tenue des funérailles à la Coopérative funéraire de l'Estrie.

Pas trop d’impact à la coopérative funéraire de l’Estrie

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Sherbrooke — La limite de 50 personnes lors des rassemblements n’aura pas d’impact majeur sur la tenue des funérailles à la coopérative funéraire de l’Estrie.

Les règles de distanciation physique à 1,5 mètre avaient déjà réduit le nombre de personnes admises à la chapelle de la rue du 24-Juin à un nombre variant de 65 à 70 personnes selon les cellules familiales.

« Maintenant, ce sera un maximum de 50 personnes. Les funérailles seront en quelque sorte sur invitation », explique le directeur général de la coopérative funéraire de l’Estrie, François Fouquet.

Les funérailles sont diffusées en direct sur le web et il est même possible de les visionner jusqu’à 90 jours après leur déroulement.

« Nous avons accéléré la mise en place de cette formule avec la pandémie. Ce service est très apprécié et il va rester », assure François Fouquet.

Il explique que les familles de la vingtaine de funérailles prévues au cours de la prochaine semaine ont été avisées des changements.

« Les gens sont très résilients par rapport aux normes sanitaires. Ils aiment que l’on soit transparent et que les règles soient appliquées. Il y a aussi le fait qu’ils sont plus à risque dans ce type d’événement où il y a beaucoup d’émotion. Les gens ont tendance à vouloir se rapprocher », indique François Fouquet.

L’annulation des funérailles pendant le confinement a entraîné le report de 285 événements.

« Il n’en reste plus qu’une vingtaine à rattraper. À la fin octobre, nous devrions avoir réussi à reprendre le retard. Nous restons cependant à l’affut des modifications qui pourraient survenir », indique François Fouquet.