Pas plus de 250 skieurs à la fois au mont Bellevue

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Un maximum de 250 skieurs et de 30 personnes aux glissades sera admis à la fois au mont Bellevue cet hiver afin de respecter les mesures sanitaires liées à la COVID-19. Les skieurs ou les utilisateurs de la glissade sur tube devront réserver des plages horaires de deux heures, ou d’un maximum de quatre heures dans le cas du ski, pour pratiquer leur activité.

Du mercredi au vendredi, 25 places seront réservées pour les cours de ski, environ 75 places pour les abonnés de saison et 150 billets pour les réservations en ligne ou les arrivées ponctuelles. Ces mêmes divisions s’appliqueront le samedi entre 17 h et 22 h.

Pour les samedis et dimanches en journée, ce seront plutôt 75 places pour les cours, toujours 75 places pour les abonnés et 100 billets pour les autres usagers.

Un billet valide pour quatre heures de ski sera remis gratuitement aux usagers qui suivront un cours dispensé par le Regroupement du parc du Mont-Bellevue.

Il n’est plus possible de se procurer un abonnement de saison puisque tous ces laissez-passer ont été écoulés. Si la saison était interrompue à cause de la COVID, un remboursement au prorata du reste de la saison serait accordé, moins des frais de 25 $.

Pour la glissade sur tube, les billets ne seront vendus que sur internet ou à la porte. Aucun abonnement de saison n’est vendu. Le maximum fixé à 30 usagers est largement inférieur à l’achalandage habituellement observé les après-midis de fin de semaine.

Les billets qui seront en vente en ligne permettront d’acheter des blocs d’heures. Des bornes d’impression seront ajoutées à l’extérieur pour les clients qui devront imprimer leur billet à la station. Précisons que les enfants de trois ans et moins ne sont pas admis à la glissade sur tube pour des raisons de sécurité.

Le président du comité du sport et du plein air, Vincent Boutin, explique que les blocs de deux heures seront toujours en vente à l’avenir. Il s’agissait d’une demande des familles, qui constataient souvent que les enfants souhaitaient rentrer avant la fin de leur bloc de quatre heures.

Vincent Boutin

Évelyne Beaudin a pour sa part voulu s’assurer que tous les billets ne soient pas vendus en ligne pour la glissade sur tube, pour laisser de la place aux usagers qui n’auraient pas accès à l’achat en ligne. M. Boutin a assuré qu’il ferait des vérifications à cet effet.

Le Regroupement du parc du Mont-Bellevue requiert par ailleurs une aide financière de 25 150 $ en raison des mesures liées à la COVID. Du personnel supplémentaire est nécessaire pour l’entretien et la désinfection du chalet Antonio-Pinard. Il faut ainsi prévoir une personne supplémentaire à l’entrée du premier étage, une personne à l’entrée du deuxième étage, une personne à l’accueil et une personne pour le nettoyage et la désinfection de l’intérieur du chalet.

Les activités spéciales, comme la journée de la famille, la soirée des dames ou la soirée des hommes, seront supprimées cette année pour éviter la confusion dans les tarifs.

La station de ski ouvrira le 12 décembre, mais il importe de noter que toutes ces mesures pourraient changer en fonction des nouvelles directives des autorités.