La Tribune
Les deux arcades devaient représenter les colonies francophones et anglophones qui s’unissent pour bâtir la ville et évoquent un tipi, un symbole qui rappelle la présence des Abénaquis sur ce site.
Les deux arcades devaient représenter les colonies francophones et anglophones qui s’unissent pour bâtir la ville et évoquent un tipi, un symbole qui rappelle la présence des Abénaquis sur ce site.

Pas de tipi pour le pont des Grandes-Fourches?

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
PRIMEUR /  La signature du pont des Grandes-Fourches qui devait comporter des haubans rappelant un tipi est en péril. Le comité exécutif de la Ville de Sherbrooke recommandera de ne pas dépasser l’enveloppe de 5,4 M$ prévue pour rehausser l’aspect esthétique du pont, ce qui pourrait pousser les élus à mettre une croix sur ce design.