Henry Mbatika, coordonnateur à la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie : « Ceux qui en arrachent le plus présentement sont les nouveaux arrivants qui étaient en recherche d’emploi ou qui venaient tout juste de se trouver un emploi lorsque la pandémie est arrivée. »
Henry Mbatika, coordonnateur à la Fédération des communautés culturelles de l’Estrie : « Ceux qui en arrachent le plus présentement sont les nouveaux arrivants qui étaient en recherche d’emploi ou qui venaient tout juste de se trouver un emploi lorsque la pandémie est arrivée. »

Pandémie : Un dur coup pour les immigrants

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Un pas en avant, deux en arrière… Alors que le taux de chômage des immigrants avait réussi à atteindre un creux historique, la pandémie aura effacé tout le terrain gagné depuis quelques années. Et voilà qu’une deuxième vague bat son plein!