La Tribune
Le promoteur Simon Homans n’a pas accueilli le compromis imposé par les élus à bras ouverts et jugeait les contraintes imposées par la Cour d’appel suffisantes.
Le promoteur Simon Homans n’a pas accueilli le compromis imposé par les élus à bras ouverts et jugeait les contraintes imposées par la Cour d’appel suffisantes.

Oui aux drags… avec condition

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Le promoteur du complexe Saint-Élie Motorsports, Simon Homans, pressait les élus de prendre une décision pour le projet d’agrandissement de son site. Le conseil municipal lui a accordé son souhait en partie en lui imposant de nouvelles conditions.