Bill Morneau

Ottawa s'intéresse vivement aux marchés immobiliers, dit Morneau

Le gouvernement fédéral effectue un examen «en profondeur» des divers marchés du logement au Canada afin de déterminer si de nouvelles mesures sont requises pour limiter les hausses de prix ou l'impact de la propriété étrangère sur l'accessibilité du marché, a indiqué mercredi le ministre des Finances, Bill Morneau.
Questionné sur son niveau d'inquiétude par rapport aux bulles immobilières qui pourraient exister au pays, le ministre Morneau a indiqué qu'Ottawa se concentrait sur les «vraies preuves» lorsqu'il était question de problématiques telles que l'effet de la propriété étrangère sur les prix des logements.
L'objectif du gouvernement est d'avoir une bonne compréhension de la complexité du marché, afin de découvrir quelles mesures pourraient être nécessaires sur une base continue afin de s'assurer que les Canadiens puissent être capables d'acheter des maisons, a ajouté le ministre.
Le premier ministre, Justin Trudeau, et M. Morneau étaient de passage à Toronto, mercredi, à l'occasion du Sommet du Canada, qui s'intéresse au rôle du pays dans l'économie mondiale.
Le sommet, organisé par le magazine «The Economist», tente d'identifier les principales tendances qui agissent sur le rôle du Canada dans l'économie mondiale et se concentre sur les mesures qui pourraient améliorer la compétitivité du pays.
Les sujets discutés comprennent la croissance de certains marchés du logement et de l'endettement des consommateurs, ainsi que l'ajustement du secteur de l'énergie à la faiblesse des prix du pétrole.