Les orages violents qui ont survolé Sherbrooke samedi en fin de journée ont causé plusieurs pannes de courant et l'inondation d'une rue.

Orages violents: Pannes de courant et rue inondée à Sherbrooke [VIDÉO]

Les orages violents qui ont frappé la région de Sherbrooke en fin de journée samedi ont privé d'électricité 12 000 abonnés dans la ville, en plus de perturber la circulation à plusieurs endroits. Sur la rue Ernest-Therriault dans le secteur Fleurimont, c’est plutôt une impressionnante accumulation d’eau qui a fait des ravages.

« Des déchets flottaient dans la rue et le sous-sol d’un logement a été inondé », note le sergent Martin Tremblay, porte-parole du Service de Police de Sherbrooke (SPS). « Les égouts n’ont probablement pas suffi à évacuer l’eau » suppose-t-il.

Selon le citoyen Steve Lemay, qui a documenté la scène dans une vidéo partagée plus de 1000 fois sur Facebook, l’inondation prenait sa source dans un bassin de rétention situé en amont. « L’installation de la ville n’a pas tenu », commente M. Lemay, qui demeure sur la rue en question. « Un locataire doit emménager le premier juillet et son logement est rempli d’eau » se désole le courtier immobilier.

Un transformateur de l’Est de Sherbrooke a également cédé après que des fils aient été atteints par des branches tombées, vers 18 h 30.  Les feux de circulation de la rue King Est à partir de la rue Bowen ont cessé de fonctionner, obligeant ainsi le SPS à envoyer des agents de circulation. « On a demandé à la voirie d’aller installer de panneaux d’arrêt » indique le sergent Martin Tremblay du SPS.

La zone de foyers privés de courant s’étendait jusqu’au chemin Moulton Hill. « L’Hôtel-Dieu de Sherbrooke a également été atteint, mais nous avons réussi à y rétablir le courant après une heure de panne », précise le porte-parole d’Hydro-Sherbrooke, Daniel Moreau.

Un poteau électrique endommagé dans le secteur de la rue Évangéline aurait également perturbé l’approvisionnement en électricité des maisons avoisinantes.

Le disfonctionnement des feux de circulation n’aurait causé aucun accident, à l’instar des arbres tombés sur la voie publique, qui auraient fait l’objet de plusieurs signalements à la Ville pendant la soirée. Le chemin de North Hatley et la rue des Grandes-Fourches auraient notamment été touchés. « On a vraiment été chanceux », affirme le sergent Tremblay. 

À 21 h 30 samedi soir, 1500 foyers étaient encore privés d’électricité. Le porte-parole d’Hydro Sherbrooke prévoyait que le tout reviendrait à la normale d’ici la fin de la soirée.

Un arbre de la rue Letendre, à Sherbrooke, a cédé aux vents violents samedi soir et a terminé sa chute sur une voiture.