Opération policière d’envergure chez Ubisoft à Montréal: aucune menace [PHOTOS ET VIDÉO]

Stéphane Blais
La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est intervenu vendredi après-midi dans l’immeuble des studios d’Ubisoft sur le boulevard Saint-Laurent, après avoir répondu à un appel concernant une prise d’otage.

Toutefois, après une intervention qui a duré plusieurs heures et qui a nécessité le déploiement d'un nombre très important de ressources policières, le SPVM a confirmé qu'aucune menace n'avait été détectée et qu'aucun blessé n'avait été signalé.

En début d'après-midi, le SPVM avait d'abord indiqué qu'un appel avait été reçu pour signaler un vol qualifié à l'angle des rues Saint-Laurent et Saint-Viateur.

«Des policiers ont été dépêchés sur place afin de répondre à un appel reçu à la centrale 911. Des policiers du SPVM spécialisés dans ce type d'intervention progressent présentement à l'intérieur du bâtiment concerné», avait ensuite indiqué le service de police un peu après 15 h.

Vers 15 h 45, le SPVM annonçait que «l'évacuation de l'édifice était en cours» et après 19 h, la police confirmait que l'opération était terminée.

L'opération s'est terminée vers 19h.

«Une enquête suivra pour faire la lumière sur l'appel à l'origine de cet important déploiement d'effectifs policier», peut-on lire dans un communiqué envoyé en soirée par le SPVM.

Hugo Lefèvre, qui travaille chez Ubisoft, a déclaré à La Presse Canadienne qu'il venait de terminer de dîner lorsqu'une rumeur a commencé à se répandre dans le bâtiment selon laquelle il y avait une situation de prise d'otage potentielle dans le bâtiment.

Il a d'abord pensé que c'était peut-être un canular, mais ensuite il a été accueilli à la porte par des policiers armés.

«Cela ne semble pas réel», a-t-il indiqué.

À un moment, des dizaines d'employés s'étaient barricadés sur le toit de l'édifice.

Au cours de l'après-midi, les policiers préféraient ne pas donner davantage de détails sur l'opération et la menace potentielle afin d'assurer la sécurité des citoyens.

Benoit Godin est propriétaire de la boutique de décor Vertuose sur le boulevard Saint-Laurent, à quelques portes d'Ubisoft, à l'intérieur du périmètre de sécurité.

Il a raconté à La Presse Canadienne qu'un client a pénétré dans sa boutique vers 13 h 15 en disant que des policiers lui avaient demandé de se réfugier à l'intérieur.

«Il y avait des clients à l'intérieur et d'autres personnes sont venues se réfugier dans la boutique, un peu angoissées», a expliqué M. Godin.

Il a ajouté que des policiers ont averti les clients qu'ils pouvaient quitter la boutique vers 14 h, par la porte de côté.

«Il y a beaucoup de policiers et d'ambulances», a précisé le propriétaire de la boutique.

Les personnes évacuées ont été ou doivent être interrogées par des enquêteurs et une équipe d'intervenants sociaux s'est déplacée sur place pour offrir du soutien.

Le SPVM demande à quiconque possédant des informations de composer le 911 ou communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal.

Vendredi soir, l'entreprise Ubisoft a émis un communiqué dans lequel elle salue le courage et le sang-froid dont ses équipes ont fait preuve.

Ubisoft a également remercié le SPVM pour sa réponse rapide et professionnelle.

«Nous sommes extrêmement soulagés que la situation ait pu être résolue sans incident et nous tenons à vous remercier pour votre soutien et vos bons mots», peut-on lire dans le communiqué.