Un constat d’infraction général pour surcapacité et absence de registre de la clientèle a été remis au Caffuccino de la rue King Ouest. 
Un constat d’infraction général pour surcapacité et absence de registre de la clientèle a été remis au Caffuccino de la rue King Ouest. 

Opération Oscar : un seul resto-bar en infraction à Sherbrooke 

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Un seul constat d’infraction a été remis à un établissement licencié au cours de la fin de semaine à Sherbrooke avec l’amorce de l’opération Oscar.

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) a visité 35 bars et quatre restaurants pour amorcer cette Opération Systématisée Comportements À Risque (Oscar).

Ces visites ciblées visent à identifier les endroits où il pourrait y avoir des problèmes de respect des règles sanitaires liées à la pandémie de la COVID-19.

Le constat d’infraction général pour surcapacité et absence de registre de la clientèle pour les avertir advenant la déclaration d’un cas de COVID-19 a été remis au restaurant le Caffuccino de la rue King Ouest. « C’est un constat général qui a été remis, ce qui veut dire que c’est le directeur des poursuites criminelles et pénales qui déterminera le montant de l’amende », explique le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Deux avertissements ont aussi été faits à d’autres établissements pour le non-respect de la capacité maximale établie en fonction de la distanciation physique.

« La capacité dans les bars est établie à 50 pour cent de la capacité habituelle en fonction de ce qui est permis par le permis d’alcool », mentionne le porte-parole du SPS.

Vendredi, samedi et dimanche, des équipes dédiées ont visité les établissements licenciés de Sherbrooke.

« Il pouvait s’ajouter les policiers en fonction de ce qui était nécessaire lors de la tournée des établissements », signale le porte-parole du SPS.

Le SPS demeure en attente des règles dictées par le ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP) pour la suite de l’opération Oscar.

« Nous restons à l’affut de ce que la ministre Geneviève Guilbault va annoncer pour la suite des choses. Nous invitions les clients des bars à la collaboration afin qu’ils puissent continuer à profiter de ces établissements le plus longtemps possible », signale le porte-parole du SPS.