Les vents forts et la neige qui est tombée sur Sherbrooke jeudi rendaient les déplacements difficiles vendredi matin.

Opération enlèvement de neige dès dimanche soir

Le Service de l’entretien et de la voirie procédera à l’enlèvement des bancs de neige, le long des rues bordées de trottoirs, à compter de dimanche soir.

L’opération commencera à minuit et durera environ cinq nuits, informe la Ville de Sherbrooke.

La collaboration citoyenne est demandée pour faciliter les opérations. Elle invite donc les citoyens à respecter les heures d’interdiction de stationnement dans les rues, soit entre minuit et 7 h, et à sortir leurs bacs roulants le matin même de la collecte et à les ranger dès que possible.

Par ailleurs, jusqu’au 14 mars prochain, le stationnement dans les rues de Sherbrooke sera interdit sans exception, entre minuit et 7 h, sauf aux endroits où la signalisation le permet.

Conformément à la réglementation municipale de la Ville de Sherbrooke, aucune levée d’interdiction ne sera offerte aux automobilistes jusqu’à cette date.

Depuis le 15 novembre, l’interdiction de stationner dans les rues la nuit a été en vigueur durant neuf nuits. Elle a pu être levée à 43 reprises puisqu’on ne prévoyait ni chute de neige ni opération d’entretien hivernal à ce moment, note un communiqué de presse.

Une seconde période de levée potentielle terminera la saison hivernale entre le 15 mars et le 31 mars. Pour en savoir plus, la population est invitée à consulter sherbrooke.ca/neige, section Stationnement.

Les vents violents causent des ennuis

Les vents violents ont causé des ennuis vendredi matin en Estrie, au lendemain d’une tempête de neige importante qui s’est abattue sur la région jeudi.

On signale plusieurs sorties de routes en raison d’une chaussée rendue glissante, notamment sur l’autoroute 10 entre Sherbrooke et Magog.

Le réseau routier était enneigé ou partiellement enneigé. La visibilité était réduite à certains endroits, d’après le site Québec 511.

Selon Environnement Canada, les vents forts combinés à la neige tombée sur la région ont pour effet de rendre la visibilité à presque nulle.

Des avis de poudrerie sont émis lorsqu’on prévoit que les vents occasionneront de la poudrerie qui réduira la visibilité à 800 mètres ou moins pendant au moins trois heures, signalait-on.

À Orford, on a décidé de fermer la montagne de ski pour la journée en raison des vents violents. « Des pointes de vents entre 80 et 100 km/h ont été enregistrées » à la montagne.

À Owl’s Head, le centre de ski a ouvert, mais les conditions ont fait que la mise en marche du télésiège principal a été retardée.

Au cours de la présente fin de semaine, on assistera au retour des températures très froides.