Jacob Métivier a passé les 480 premiers jours de sa vie à l’hôpital. Ses parents, Vanessa Therrien et Pierre Jr Métivier, s’étaient préparés à sa naissance. Berceau, chaise haute, toutous. Mais ils ne croyaient pas que leur premier enfant aurait aussi besoin, pour survivre, d’un respirateur, un incubateur, un capteur de CO2, un moniteur de saturation. Malgré les interventions chirurgicales, la forte médication, les hospitalisations et le gavage, Jacob demeure un enfant souriant qui inspire tous ceux qui le croisent.

Opération Enfant Soleil : 734 000$ pour le CIUSSS de l’Estrie

Dans le cadre de la tournée provinciale des hôpitaux, Roseline Filion et Arthur L’aventurier, porte-paroles d’Opération Enfant Soleil, ont remis 733 765 $ au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour la création du futur Centre Mère-enfant et 4599 $ à un CPE de la région.

« Les plus grands aventuriers que j’ai rencontrés sont les enfants malades et leurs parents. Lorsque je les regarde se battre au quotidien avec force et courage, je me rends compte que l’aventure qu’est la vie vaut vraiment la peine d’être vécue », a souligné Arthur L’aventurier qui est impliqué avec l’organisme depuis 19 ans.

Parmi les « enfants-soldats » qui se battent courageusement pour vivre et grandir, il y a Jacob Métivier, 2 ans, un grand prématuré atteint de trachéomalacie sévère qui assure le rôle d’Enfant Soleil de l’Estrie cette année.

« Jacob est né après 29 semaines de gestation. Il a passé les 480 premiers jours de sa vie à l’hôpital avant de pouvoir rentrer dormir à la maison pour une première fois. Cette journée du 29 mai 2017 a été très forte en émotion », explique Vanessa Therrien, la mère de Jacob.

À la naissance de Jacob, les médecins ont rapidement observé que les échanges gazeux dans ses poumons ne se faisaient pas correctement. Il a dû subir une trachéostomie et l’installation d’un tube gastrique. En octobre dernier, l’installation d’une valve phonatoire a permis à Jacob de s’exprimer pour la première fois, ce qui redonne un nouvel espoir à la famille de ce petit combattant.

« Jusque-là, Jacob pleurait et vivait ses joies en silence. Encore aujourd’hui, Jacob nécessite des soins 24 h sur 24 au niveau notamment de la trachéo et du gavage qu’on a dû apprendre à faire, nous, comme parents. Avoir un enfant malade, c’est apprendre à faire des deuils. Mais aussi se souvenir que Jacob est un enfant avant tout. On doit donc le traiter comme un enfant et non comme un enfant malade. Oui, il a un important retard moteur, mais chaque petite victoire, on la prend », raconte la maman de Jacob en ajoutant que son fils donne espoir à plusieurs.

« Il donne espoir, car selon certains spécialistes rencontrés au début de sa vie, Jacob ne serait plus en vie aujourd’hui », souligne Mme Therrien, qui comprend bien l’importance d’Opération Enfant Soleil puisque son fils est entouré depuis sa naissance de « machines » sur lesquelles le logo de l’organisme est accolé. Jacob a été hospitalisé à Québec, puis à Montréal avant d’être transféré au CHUS de Fleurimont en octobre 2016.

Le pédiatre intensiviste Jean-Sébastien Tremblay-Roy, qui traite Jacob depuis son arrivée au CHUS, le qualifie de petit champion. « Il a traversé plusieurs étapes depuis sa naissance. Il est revenu de plusieurs arrêts cardiaques. On est parti d’un enfant alité qui n’était pas capable de bouger à un enfant qui se roule, commence à se tenir debout et qui fait des sons. C’est un énorme progrès et c’est pour ça qu’on fait ce métier-là », a mentionné le médecin.


« Le projet du Centre Mère-enfant et de l’urgence est en phase de construction depuis février 2018. »
Dr Stéphane Tremblay

Détail des octrois

Cette année, 733 765 $ sont octroyés au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, Hôpital Fleurimont. Les sommes versées depuis 2004 par Opération Enfant Soleil contribueront à réaliser le nouveau Pavillon Enfant-Soleil, qui ouvrira ses portes en 2022. Ce centre regroupera notamment l’unité de soins et les soins intensifs pédiatriques, la pédopsychiatrie, la maternité et la néonatologie.

« Le projet du Centre Mère-enfant et de l’urgence est en phase de construction depuis février. La réalisation des travaux se déroulera en deux phases distinctes, soit les travaux préparatoires qui auront lieu du printemps à l’automne 2018, comprenant une première pelletée de terre en mai, et la construction du bâtiment par la suite. Les patients étant au centre de l’offre de soins et de services, ils sont au cœur de nos préoccupations et de nos décisions afin de repenser et d’innover dans nos façons de dispenser les soins », a déclaré le Dr Stéphane Tremblay, DGA, CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Rappelons qu’Opération Enfant Soleil, partenaire majeur du projet, s’est engagé à hauteur de 10 millions $ pour la réalisation de ce centre. « La mise en place du Pavillon Enfant-Soleil permettra d’améliorer la qualité des soins offerts aux familles et aux enfants hospitalisés de l’Estrie, du Centre-du-Québec et d’une partie de la Montérégie », a révélé Anne Hudon, présidente-directrice générale, Opération Enfant Soleil.

Par ailleurs, 4599 $ ont été versés au CPE Sous Les Étoiles, une somme qui provient du Fonds Josée Lavigueur d’Opération Enfant Soleil qui vise à prévenir la maladie chez les jeunes par l’activité physique. Cet argent sera utilisé pour l’acquisition d’un module de jeux qui permettra aux enfants de ce centre de développer leurs habiletés motrices.

Les histoires des Enfants Soleil provenant de chacune des régions du Québec seront présentées le 17 juin lors du Téléthon Opération Enfant Soleil, diffusé à TVA de 7 h à 22 h, en direct du Centre de foires d’ExpoCité à Québec.