Mélissa Généreux, professeure-chercheuse en santé publique et médecine préventive à l’Université de Sherbrooke.
Mélissa Généreux, professeure-chercheuse en santé publique et médecine préventive à l’Université de Sherbrooke.

« On va s’en sortir plus fort qu’avant »

Sabrina Lavoie
Sabrina Lavoie
La Tribune
Professeure-chercheuse en santé publique et médecine préventive à l’Université de Sherbrooke, Dre Mélissa Généreux reconnait que de resserrer les mesures sanitaires en plein mois de novembre peut sembler inquiétant pour la santé mentale des Québécois. Elle affronte toutefois cette deuxième vague avec positivisme.