Cet ensemble de barbier fait partie des différents objets trouvés dans l'ancien hôtel Queen, qui a été incendié en 1897.

Nouvelles fouilles à l’hôtel Queen à Coaticook

Toujours à la recherche d’artéfacts pour tenter d’élucider le mystère de l’hôtel Queen, la municipalité de Coaticook a autorisé une sixième ronde de fouilles archéologiques sur le site du mythique hôtel, détruit par le feu lors d’une nuit d’août en 1897.

Comme par les années passées, les travaux ont été confiés à la firme d’archéologues Patrimoine Experts, dont l’équipe sera menée par Josée Villeneuve. Les fouilles ont été effectuées du 29 juillet au 2 août, dans l’espoir de découvrir de nouveaux objets dans les ruines de l’ancien hôtel. La firme a exploré la toute dernière partie de l’hôtel qui n’a pas encore été mise au jour.

« J’ai bien hâte de découvrir ce que nous réserve ce morceau de terre qui n’a toujours pas été fouillé, avouait le maire de Coaticook Simon Madore avant les fouilles. Les années passées ont mis à jour des bijoux historiques, qu’est-ce que les archéologues vont découvrir cette année? Le temps nous le dira. » 

Par le passé, un révolver, une paire de patins, un ensemble de rasoirs et une tondeuse à main ont été découverts, ainsi que plusieurs objets de quincaillerie ainsi que certains objets usuels. 

« On trouve évidemment beaucoup de clous, de pentures, de poignées de porte et d’anneaux pour supporter les rideaux », expliquait l’archéologue responsable des fouilles par le passé. C’était un bel hôtel de l’époque victorienne qui présentait des raretés pour l’époque, dont la présence de toilettes dans chaque chambre et d’un salon de barbier. On a donc trouvé quelques lavabos et des comptoirs en marbre. »

L’année dernière, les archéologues ont découvert un objet qui semble assez long dont une deuxième partie se retrouve dans la section qui sera fouillée. 

« Est-ce que cet objet permettra d’identifier ce qui s’est réellement déroulé dans cette nuit de la fin août 1897, mettant un terme à la spéculation quant à l’histoire de l’hôtel Queen? Ou est-ce que ce sera plus tôt un élément nous permettant de comprendre le réseau d’égout et d’aqueduc de l’hôtel? On espère d’obtenir des réponses », trépigne M. Madore.